Comment calculer le stock de sécurité et son importance

Fabrice FENYÖ

Dernière mise à jour: December 13, 2023
Fabrice fenyo Slimstock

Quelle est la quantité de stock de sécurité dont vous avez réellement besoin ?

Pour de nombreux chefs d’entreprise, détenir d’importants stocks de sécurité semble être une bonne idée. Le fait de disposer d’une plus grande quantité de stock, c’est-à-dire d’une disponibilité produits accrue, contribuera à la satisfaction de vos clients et à une augmentation significative de vos bénéfices.

En revanche, vous tromper est l’une des erreurs les plus coûteuses que vous puissiez commettre, mettant ainsi en péril l’ensemble de votre entreprise.

Le nombre de perturbations dans le monde aujourd’hui dépasse ce à quoi nous sommes habitués. Les principaux hubs de la Supply Chain sont touchés par des grèves, des conflits armés font rage, la pandémie a provoqué des bouleversements et les préoccupations environnementales sont de plus en plus présentes. Par conséquent, la gestion d’une chaîne d’approvisionnement performante n’a jamais été aussi complexe.

Il semble que nous ne soyons qu’à un jour d’une nouvelle catastrophe, qu’il s’agisse d’une inflation inévitable, d’une récession ou d’un changement politique. Les enjeux pour votre Supply Chain sont plus importants que jamais.

Dans ce contexte, accepter la perte de ventes et d’espace, ou jeter les produits obsolètes ou invendables à la décharge décuple ce risque pour votre entreprise.

Comment trouver le juste équilibre pour les stocks de sécurité ? Voyons cela de plus près.

entrepôt avec stock de sécurité

 

Définition de stock de sécurité

Commençons par les bases.

L’objectif du stock de sécurité est de vous protéger contre l’incertitude. Il s’agit de la quantité de stocks que vous détenez, en plus de ce que vous prévoyez de vendre.

Il est clair que la demande et l’approvisionnement varient constamment. Afin de répondre aux besoins de vos clients, il est essentiel de maintenir un niveau de stock de sécurité adéquat. En ayant le bon niveau de stock de sécurité, vous disposerez de quantités suffisantes pour honorer les commandes, satisfaire vos clients, éviter les pertes financières dues aux ventes non réalisées et préserver la réputation de votre marque.

Le stock de sécurité joue un rôle essentiel en tant que bouclier contre les situations les plus défavorables. Il agit comme une assurance lorsque vos fournisseurs vous font défaut et fonctionne comme une réserve de stocks en cas de turbulences.

Par conséquent, le niveau de ce stock de sécurité doit être basé sur une analyse solide permettant de calculer la demande future.

Comment calculer le stock de sécurité

Considéreriez-vous que le lancement d’un produit soit un succès incontestable si vous épuisez immédiatement tous les stocks disponibles ?

La plupart des entreprises considéreraient probablement cela comme un succès. Cependant, il est tout aussi probable qu’en ne commandant pas suffisamment de stock, vous risquez de décevoir de nombreux clients potentiels qui souhaitaient effectuer des achats chez vous. Cela entraînerait une perte de revenus et un manque à gagner.

En réalité, lorsque cela se produit, c’est que vous avez été trop prudent dans vos décisions de mise en stocks. Vous auriez dû investir davantage dès le départ.

Lorsqu’un nouveau produit est lancé, il peut être délicat de prévoir avec précision le volume de la demande. Il est compréhensible d’hésiter à s’engager sur un stock important qui risquerait de ne pas se vendre. Cependant, une fois que tous les stocks ont été épuisés, le prix à payer est élevé pour ne pas en avoir acheté d’autres.

Auriez-vous dû acheter davantage et prendre un plus grand risque ? C’est possible. Mais tout comme on ne peut pas prédire le succès d’un produit, on ne peut pas non plus prédire son échec.

Les produits dont le succès dépend d’un effet de mode sont encore plus difficiles à prévoir. Prenons l’exemple des spinners pour enfants, qui ont connu une popularité fulgurante suivie d’un déclin rapide. En l’espace de quelques jours, ces jouets ont envahi les cours de récréation à travers le pays.

Spinner de Fidget de Safety Stock

De nombreuses entreprises ont investi dans ces produits. Pendant une courte période, ils ont représenté 17 % des ventes totales de jouets.

Il semblait évident d’investir dans des stocks de sécurité pour les spinners. Cependant, ils ont disparu de la conscience collective, aussi rapidement qu’ils sont apparus sur le marché.

Les ventes des spinners, un produit ironiquement conçu pour soulager le stress et l’anxiété, ont maintenant chuté de manière significative. Les entreprises qui ont malheureusement investi massivement dans ce produit se retrouvent probablement avec plusieurs milliers d’unités dans leurs entrepôts… à moins qu’elles n’aient déjà été envoyées à la benne.

La leçon à retenir est simple : lorsqu’il s’agit de stocks de sécurité, il est essentiel de trouver le juste équilibre, même si cela peut être délicat. Vous devez naviguer avec prudence pour trouver le compromis optimal entre les niveaux de service, l’investissement en fonds de roulement dans les stocks et le risque associé.

 

Quels sont les facteurs à considérer pour le stock de sécurité ?

Peu importe le temps et les ressources que vous investissez dans la collecte de données et les analyses, la réalité demeure : il est pratiquement impossible de prédire la demande réelle avec une certitude absolue.

De même, quelle que soit la qualité de vos relations avec vos fournisseurs, il est toujours difficile de prévoir s’ils vous livreront à temps et en quantité suffisante.

C’est là que le stock de sécurité entre en jeu. Ils peuvent vous protéger contre les perturbations liées à ces deux facteurs.

Cependant, vous devez tenir compte de quatre paramètres clés dans vos calculs du stock de sécurité :

  • La volatilité de la demande,
  • Les délais et la fiabilité de vos fournisseurs,
  • Vos objectifs de niveau de service,
  • Le risque “réel” de tomber en rupture.

Comment calculer le stock de sécurité idéal ?

Pour déterminer le niveau de stock de sécurité idéal pour votre entreprise, vous devez évaluer les coûts liés à la détention d’un excès de stock et les comparer aux risques (et à l’impact) d’une rupture.

Voici quelques conseils pratiques pour évaluer vos besoins en stocks de sécurité :

1. Déterminer le délai de livraison :

Combien de temps faut-il à votre fournisseur pour vous livrer vos produits une fois que vous avez passé commande ? Plus ce délai est long, plus le risque de perturbation et d’incertitude est grand. Si vos délais sont extrêmement courts, la nécessité d’un stock de sécurité est moins urgente. En revanche, si vos délais se mesurent en mois, il est probable que votre niveau de stock de sécurité devra être plus élevé.

2. Déterminer la variabilité de la demande :

Est-il probable que ce produit connaisse le même sort que les spinners et tombe du haut d’une falaise ? Ou bien l’article en question a-t-il une durée de vie longue ? Vous pouvez calculer la variabilité de la demande en analysant les données de vente historiques ou en utilisant des modèles de prévision statistique.

3. Calculer le niveau de service :

Quelle est l’importance du produit pour vos clients ? Pour répondre à cette question, les entreprises fixent des objectifs de niveau de service. Plus le niveau de service visé est élevé, plus les besoins en stocks de sécurité sont importants. Toutefois, certains produits sont plus importants que d’autres. Il est donc logique d’investir en priorité dans les stocks de sécurité pour les produits les plus importants.

4. Appliquer la formule de stock de sécurité qui convient :

Comment évaluez-vous actuellement votre niveau de stock de sécurité ? Le faites-vous de manière intuitive ou utilisez-vous des données pour prendre une décision avisée ? Il existe plusieurs formules pour calculer les stocks de sécurité.

 

Formules de stock de sécurité

Voici un résumé rapide de quelques-unes des principales formules :

Formule Calcul Adapté pour
Stock de sécurité fixe Quantité fixe Convient pour les articles dont la demande et le délai de livraison sont constants
Révision périodique SS = (Demande max x Délai max) – (Demande moyenne x Délai moyen) Convient pour les articles dont la demande est saisonnière ou irrégulière
Stock de sécurité axé sur le taux service SS = Score Z x Ecart-type de la demande durant le délai de livraison x demande moyenne durant le délai de livraison Convient pour les articles dont la demande ou le délai de livraison est imprévisible
Erlang C SS = (demande moyenne durant le délai de livraison x délai en jours) + facteur de sécurité Convient pour les articles dont les délais de livraison sont longs et les saisons de vente courtes

Comment fonctionne le concept du stock de sécurité ?

L’approche la plus courante pour évaluer les stocks de sécurité est celle axée sur le taux de service visé. En examinant de manière approfondie cette approche, on peut explorer différentes variations du modèle et comprendre la relation étroite entre les niveaux de service et le stock de sécurité.

Comme le montre le tableau ci-dessous, la formule en question est la suivante :

Stock de sécurité = score Z x écart-type de la demande pendant délai de livraison x Demande moyenne pendant délai de livraison

Dans la section suivante, nous entrerons un peu plus dans les détails techniques. Mais restez avec nous …

New call-to-action

Qu’est-ce que le facteur Z ?

Le facteur Z, également connu sous le nom de coefficient de service, mesure le nombre d’écart-types entre un point de données et la moyenne. Lorsque vous visez un niveau de service plus élevé, vous devez couvrir un écart plus important pour réduire le risque de rupture de stock. Par conséquent, le facteur Z augmente à mesure que le niveau de service ciblé augmente.

Pour trouver le facteur Z approprié correspondant au niveau de service souhaité, vous pouvez consulter un tableau de distribution normale standard. Ce tableau vous permettra d’identifier la valeur du facteur Z correspondante au niveau de service spécifié.

Niveau de service Score Z
90% 1.28
92% 1.75
95% 1.96
97% 2.17
99% 2.58

Qu’est-ce que l’écart type de la demande sur le délai d’approvisionnement ?

L’étape suivante consiste à analyser l’écart-type de la demande pendant le délai d’approvisionnement. Il s’agit de la variabilité de la demande d’un produit pendant la période d’approvisionnement auprès des fournisseurs.

Il quantifie la mesure dans laquelle la demande d’un produit peut fluctuer ou s’écarter de sa valeur moyenne pendant le délai d’approvisionnement. Pour le calculer, il convient d’examiner les données historiques des ventes ou d’utiliser des méthodes de prévision statistique.

 

Qu’est-ce que la demande de délai moyen ?

La dernière pièce de ce puzzle est ce que l’on appelle la demande de délai moyen ou demande pendant le délai d’approvisionnement.

La demande moyenne dans le délai d’approvisionnement fait référence au niveau moyen de la demande que vous anticipiez pendant le délai d’approvisionnement. Il s’agit bien sûr de la période qui s’écoule entre la commande d’un produit et sa réception par le fournisseur ou le fabricant.

Pour calculer le délai moyen de la demande, on considère généralement la demande historique ou attendue pour le produit sur une période spécifique afin d’estimer le montant de la demande à laquelle on peut s’attendre au cours de cette période.

Il est important de préciser que cette analyse n’est pas ponctuelle. Vous devez effectuer cette analyse presque en permanence. Il ne s’agit pas seulement de lancer un nouveau produit ou d’aller sur le marché. Vous devez surveiller et ajuster en permanence les modèles de demande et les délais d’approvisionnement qui évoluent au fil du temps.

 

Comment l’incertitude de la demande influe-t-elle sur les besoins en stocks de sécurité ?

Cela devrait relever du bon sens, mais détaillons tout de même.

Si la demande est moins volatile, il est moins probable que vous ayez besoin d’un stock de sécurité. Les entreprises qui peuvent régler leur niveau d’activité en fonction de la demande seront rarement en rupture de stock. Mais il est également peu probable qu’elles soient confrontées à une demande insuffisante.

Les entreprises qui présentent de tels schémas de demande sont rares, voire inexistantes. Il est beaucoup plus probable que votre entreprise, et les autres qui lui font concurrence, soient confrontées à une volatilité constante de la demande.

La plupart des entreprises sont exposées aux ruptures de stock et aux excédents. Cette incertitude rend essentiel d’avoir un stock de sécurité, et il est crucial de déterminer la quantité appropriée à maintenir.

 

Comment le délai de livraison peut-il influencer la nécessité d’un stock de sécurité ?

Le stock de sécurité est un outil extrêmement utile pour couvrir l’incertitude qui découle d’un délai de livraison variable.

Vous êtes probablement conscient de l’agacement que l’on ressent lorsqu’on attend un produit plus longtemps que prévu après avoir passé une commande… même s’il s’agit simplement de votre plat à emporter habituel du vendredi soir. Mais lorsque ce produit fait la différence entre bénéfice et perte, c’est encore plus important.

Les produits dont les délais de livraison sont très courts tendent à poser moins de problèmes, surtout lorsque ces délais courts s’accompagnent d’une faible volatilité. Par exemple, si vous avez une commande avec un délai d’un jour, il est peu probable qu’une perturbation se produise et dépasse les niveaux de gestion. Bien que cela puisse arriver, la probabilité est beaucoup plus faible.

Dans ce cas, on peut s’attendre à ce que le client accepte de recevoir son produit avec un jour de retard, et il n’est donc probablement pas nécessaire de constituer un stock de sécurité pour couvrir un déficit.

Cependant, si l’on compare avec des produits expédiés en France depuis l’Extrême-Orient, les délais de livraison et les risques sont susceptibles d’être beaucoup plus élevés. Supposons qu’il faille jusqu’à 12 semaines pour recevoir une commande. Dans cette situation, la probabilité de rencontrer des problèmes est beaucoup plus élevée. Les variables sont plus complexes et le risque de voir les délais de livraison s’allonger considérablement est plus élevé.

Votre client est-il prêt à attendre 12 semaines de plus que les 12 semaines qu’il attend déjà ? C’est peu probable. Et même s’il attend, il ne sera probablement pas heureux de le faire. Par conséquent, pour maintenir la même disponibilité des produits, vous devez disposer d’une plus grande quantité en stock de sécurité.

 

Les stocks de sécurité doivent-ils couvrir les problèmes de fiabilité des fournisseurs ?

Il est facile de rejeter la responsabilité des retards et des problèmes de livraison sur votre fournisseur. Après tout, c’est lui qui est chargé de livrer les stocks jusqu’à vous, où ils deviennent votre propre stock.

Mais se perdre dans les reproches ne vous fera pas avancer et ne contribuera pas à instaurer la confiance de vos clients quant à votre capacité à leur fournir les produits qu’ils souhaitent.

Devriez-vous donc augmenter votre stock de sécurité au cas où vos fournisseurs ne seraient pas fiables ? Probablement. Il ne sert à rien de dire à vos clients que vous avez encore été déçu par vos fournisseurs. Ils iront simplement acheter ailleurs et vous demanderont peut-être gentiment pourquoi vous n’avez pas prévu de mesures d’urgence.

Toutefois, si un fournisseur accuse des retards réguliers ou ne livre pas l’intégralité de votre commande comme convenu, il est légitime de poser des questions. Il se peut que vos données soient incomplètes ou que la situation doive être réglée immédiatement, soit par une coopération plus étroite, soit par l’exploration d’autres sources d’approvisionnement.

 

Pourquoi les niveaux de service ont-ils un impact aussi important sur les stocks de sécurité ?

Maintenir un niveau de service de 100 % semble être un objectif logique. Malheureusement, il s’agit d’un objectif tout à fait irréaliste, voire virtuellement impossible.

Bien sûr, il est tout à fait naturel de vouloir offrir à votre client une satisfaction à 100 %, sur la base de sa demande. Mais viser 100 % nécessiterait probablement une telle quantité de stocks de sécurité que vous exposeriez votre entreprise à des niveaux de risque trop élevés.

La raison pour laquelle les niveaux de service sont un facteur si important pour les stocks de sécurité est cette corrélation directe entre les deux. Et il n’est pas nécessaire que le niveau de service atteigne 100 % pour augmenter le risque.

Plus vous souhaitez, en tant qu’entreprise, satisfaire la demande de vos clients, plus votre stock de sécurité doit être important. Mais plus le risque augmente. D’accord, il est navrant de laisser votre entreprise s’exposée à une rupture de stock – vous négligez des bénéfices et n’exploitez pas au maximum les possibilités qui s’offrent à vous -, mais l’accumulation de stocks excédentaires est un problème tout aussi grave.

Lorsque vous investissez dans des stocks de sécurité, vous engagez un fonds de roulement important. Et si ces stocks ne bougent jamais, votre investissement sera perdu.

Il est important de prendre en compte les conséquences du maintien de niveaux élevés de stocks sur la pression exercée sur votre entrepôt et vos opérations logistiques.

Il est donc essentiel que vous remettiez en question vos suppositions concernant le stock de sécurité.

Ce qu’il faut analyser, c’est l’importance stratégique de ces produits.

  • Ont-ils une durée de conservation ?
  • Les produits sont-ils susceptibles de se vendre sur le long terme ?
  • Les produits se vendent-ils généralement rapidement ?
  • Le produit est-il à la mode ou saisonnier ?
  • Pourriez-vous utiliser les capitaux pour investir dans d’autres activités de l’entreprise qui présentent moins de risques ?

 

Que faire si le risque de rupture de stock est faible ?

Dans certains cas, le risque d’être en rupture de stock est extrêmement faible, par exemple pour un produit dont la quantité minimale de commande couvre la demande prévisionnelle des clients pour une année entière.

Si votre entreprise ne passe qu’une commande par an et que la demande est constante, sans avoir d’impact sur la satisfaction du client pendant plusieurs mois à venir, cela devient moins préoccupant.

Même si la demande du produit augmente et que la volatilité s’accroît, vous aurez suffisamment de temps pour réapprovisionner votre stock si les niveaux de stocks sont trop bas. Vous devriez également pouvoir limiter les risques grâce aux délais de livraison, puisque vous seriez prévenu longtemps à l’avance d’une éventuelle rupture de stock.

 

Dans quelle mesure vos stocks de sécurité sont-ils pertinents ?

Le stock de sécurité, en apparence, peut sembler être un problème facile à résoudre : en commander suffisamment, mais sans prendre de risques excessifs. Cependant, prendre une décision d’une telle importance en se basant sur des suppositions ou des estimations incertaines équivaut à agir dans l’obscurité et peut mener à une mauvaise décision.

Utilisez la formule ci-dessus pour procéder à une évaluation continue et vous vous assurerez que votre entreprise est protégée contre la volatilité du marché.

Il y a peu de choses que vous pouvez faire pour empêcher les guerres ou les pandémies de se déclencher dans le monde. Cependant, vous pouvez prendre soin de votre entreprise en vous préparant soigneusement. En limitant l’impact des ruptures de stock et en gérant attentivement vos revenus, vous aurez un contrôle plus étroit sur vos niveaux de stock de sécurité et vous serez mieux préparé pour l’avenir.

 

Pour faire simple, il s’agit de répondre à ces deux questions :

  1. Disposez-vous d’un stock assez important pour répondre à la demande ?
  2. En avez-vous de trop ?

Il existe une fine ligne entre trop et pas assez. Heureusement, nous pouvons vous aider à trouver le juste équilibre.

Demandez un entretien avec l’un de nos Experts en cliquant ici, et nous vous aiderons à atteindre l’excellence en matière de stock de sécurité.

New call-to-action

Questions fréquemment posées sur le stock de sécurité

Qu’est-ce que le stock de sécurité ?

Le stock de sécurité représente la quantité de stock supplémentaire qu’une entreprise conserve au-delà de la demande moyenne prévue. Il agit comme une mesure de précaution pour faire face aux incertitudes liées à la demande des clients, aux retards des fournisseurs, aux problèmes de production et à d’autres perturbations imprévues de la chaîne d’approvisionnement. Il constitue une sorte de filet de sécurité pour atténuer les risques associés à ces fluctuations.

Pourquoi le stock de sécurité est-il important pour la gestion des stocks ?

Le stock de sécurité est essentiel pour protéger votre entreprise contre la volatilité de la demande et des délais d’approvisionnement. Essentiellement, le stock de sécurité assure la disponibilité en palliant les retards de livraison, les problèmes de performance des fournisseurs et les demandes inattendues.

Comment calculer le stock de sécurité ?

Il existe plusieurs méthodes pour calculer le stock de sécurité. La méthode à appliquer dépend de la nature de l’entreprise et de ses objectifs en matière de gestion des stocks. Voici quelques méthodes couramment utilisées pour calculer le stock de sécurité :

  • Méthode de l’écart-type,
  • Approche axée sur le niveau de service,
  • Méthode du point de réapprovisionnement,
  • Approche min/max.

Comment optimiser les stocks de sécurité pour équilibrer coûts et niveaux de service ?

Les stocks de sécurité ne sont pas quelque chose que l’on peut définir une fois pour toutes et que l’on peut négliger. Vous devez continuellement revoir et remettre en question vos stocks de sécurité. Pour optimiser les stocks de sécurité et trouver le bon équilibre entre coûts et niveaux de service, il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre, notamment :

  • Améliorer la précision de vos prévisions de la demande,
  • Optimiser les niveaux de service,
  • Collaborer avec les fournisseurs pour éviter les retards et les goulets d’étranglement,
  • Améliorer la communication interne pour garantir une planification harmonisée.

Veuillez sélectionner votre région pour voir le contenu spécifique de votre pays.

x