Gestion des approvisionnements ou supply chain: comment construire des processus plus résistant?

Sam Phipps

Dernière mise à jour: December 12, 2023 | 5 min

Supply chain management: renforcement de la résilience et stratégies d’atténuation de la volatilité du marché

Si les chocs de la chaîne d’approvisionnement sont nouveaux pour vous, vous êtes probablement novice en matière de chaîne d’approvisionnement.

Il est presque normal que les fluctuations, les booms, les hausses et les baisses soient les éléments de la chaîne d’approvisionnement sur lesquels il faut régler sa montre.

Si vous êtes dans ce jeu depuis un certain temps, les moments où tout va bien sont ceux où l’inquiétude s’insinue.

L’histoire se répète. Et tout comme les gouvernements qui vont et qui viennent, il en va de même pour votre chaîne d’approvisionnement.

Par le passé, vous avez peut-être adopté quelques tactiques simples pour atténuer la volatilité du marché. Et elles ont probablement fonctionné, dans une certaine mesure.

Peut-être avez-vous simplement commandé plus de stocks? Ou commandé des stocks plus tôt que jamais, pour éviter toute déception?

De nos jours, plus votre réflexion est solide, meilleure est votre stratégie en matière de chaîne logistique. Et plus vous aurez une bonne stratégie avant que les perturbations n’arrivent, mieux vous serez préparé à l’inévitable.

La résilience de la chaîne logistique est le mot clés. Et ceux qui la gèrent bien gagnent normalement la course. Mais il s’agit d’un marathon, pas d’un sprint. Alors, quelles mesures pouvez-vous prendre pour assurer un avenir plus radieux à votre entreprise?

 

Commençons par les bases de la chaîne d’approvisionnement

Avant de nous plonger dans le sujet de la construction de chaînes d’approvisionnement plus résilientes, commençons par les principes fondamentaux.

Dans la première section de notre guide de la chaîne d’approvisionnement, nous allons explorer:

  • Une définition de la chaîne d’approvisionnement sur laquelle tout le monde peut s’entendre?
  • L’importance d’une “bonne” gestion de la chaîne d’approvisionnement
  • Les pièges d’une “mauvaise” gestion de la chaîne d’approvisionnement
  • Qui doit être impliqué dans le processus décisionnel de votre chaîne d’approvisionnement?
  • Quels sont les processus de la chaîne d’approvisionnement qui régissent vos activités?
  • Comment la technologie peut-elle contribuer au succès à long terme de votre chaîne d’approvisionnement?

 

Qu’est-ce que la gestion de la supply chain?

La gestion de la supply chain est un sujet extrêmement vaste. Qu’il s’agisse de décider auprès de quel fournisseur passer une commande ou de savoir où répartir les stocks au sein de votre réseau, les décisions que vous prenez au quotidien en matière des approvisionnements ont un impact sur tous les aspects de votre activité.

Par essence, la gestion des approvisionnements consiste à gérer le flux de marchandises dans l’ensemble de votre entreprise. Et bien sûr, un flux harmonieux de marchandises dépend d’un flux constant de données solides et d’une maîtrise parfaite des implications financières des actions de votre supply chain.

Depuis l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la livraison du produit à sa destination finale, la gestion de la chaîne d’approvisionnement est en définitive le processus à valeur ajoutée qui permet à votre entreprise de répondre à la demande de vos clients.

Pourquoi la gestion des approvisionnements est-elle importante?

Vos clients vous mesurent à l’efficacité de votre chaîne d’approvisionnement. C’est aussi simple que cela.

Si une commande est livrée en retard, si elle arrive cassée ou si elle n’était pas en stock, ce sont autant de signaux d’alarme que vos clients doivent surveiller. Le genre de signaux d’alarme qui pourraient les conduire vers vos concurrents!

En revanche, si vos processus de chaîne d’approvisionnement sont à la hauteur, vous pouvez être sûr que vos produits seront livrés rapidement et efficacement, avec un minimum de perturbations.

En outre, vous serez mieux préparé à fonctionner de manière flexible en cas de volatilité inattendue, afin de dépasser les attentes des clients à un coût optimisé.

 

Décortiquons quelques-uns des avantages d’une “bonne” gestion de la chaîne logistique:

  • Minimiser le risque d’erreurs de planification.
  • Obtenir un meilleur contrôle des coûts de la chaîne d’approvisionnement.
  • Améliorer le service rendu par une meilleure disponibilité.
  • Accélérer la rotation des stocks pour assurer une utilisation efficace du fonds de roulement.
  • Réduire les niveaux de stock et les déchets.
  • Augmenter la réactivité aux changements de la clientèle et du marché.
  • Réaliser des marges bénéficiaires plus importantes.
  • Optimiser l’utilisation de l’espace, des ressources et de la main-d’œuvre de l’entrepôt, pour un fonctionnement plus durable.

Quels sont les pièges d’une “mauvaise” supply chain management?

  • Augmentation des coûts évitables.
  • État d’urgence constant et faible efficacité Des niveaux élevés de stocks excédentaires.
  • Augmentation des ruptures de stock évitables.
  • Mauvaise satisfaction client, ce qui entraîne la perte de clients.
  • Manque de visibilité et de flexibilité pour répondre à la volatilité.
  • Une mauvaise communication entraînant des prises de décision désordonnées.

 

Quels sont les éléments constitutifs d’une supply chain efficace?

Votre chaîne d’approvisionnement ne se gère pas toute seule. Cela devrait être évident.

Pour que votre chaîne d’approvisionnement fonctionne aussi bien que possible, vous avez besoin de quelques ingrédients essentiels:

  1. Des personnes engagées
  2. Des processus efficaces
  3. Des systèmes flexibles

Examinons plus en détail le rôle essentiel que joue chaque élément.

 

1) Les personnes: Qui est impliqué dans votre chaîne d’approvisionnement?

Votre supply chain ne peut pas exister dans le vide. Il y a beaucoup de parties prenantes avec des degrés d’intérêt et d’influence variables. De vos clients que vous servez, à l’équipe qui passe la commande en passant par les fournisseurs qui fabriquent vos produits, chacun joue un rôle important dans l’élaboration des actions de votre chaîne d’approvisionnement.

Supply Chain Management Cartoono Chart

Vos clients

L’objectif principal de votre chaîne d’approvisionnement est de répondre aux besoins de vos clients. Il est donc logique qu’ils soient considérés comme une partie prenante essentielle dans le processus décisionnel de votre chaîne d’approvisionnement.

Les attentes de votre client doivent déterminer l’étendue et la profondeur de votre assortiment ainsi que le niveau de service minimal que vous devez maintenir. En tant que point de déclenchement de la demande (et donc source principale de votre flux de revenus), c’est une partie prenante que vous ne pouvez pas vous permettre de négliger!

Vos fournisseurs et partenaires logistiques

“Vous êtes seulement aussi fort que le maillon le plus faible de votre chaîne”. C’est le cliché préféré de tout le monde en matière de chaîne d’approvisionnement. Et pour cause!

Vos fournisseurs sont les acteurs sur lesquels vous comptez pour maintenir un approvisionnement fiable en matériaux, composants et produits finis dont vous avez besoin pour répondre à la demande des clients en temps voulu.

Mais n’oublions pas les fidèles partenaires de la chaîne d’approvisionnement qui contribuent à acheminer vos stocks du point A au point B. Il s’agit de vos fournisseurs en services logistiques, de vos fournisseurs en emballages et de tous ceux qui participent à la distribution des produits dans votre entreprise.

Des relations solides avec vos fournisseurs et partenaires logistiques peuvent faire ou défaire votre entreprise. Alors, oubliez-les à vos risques et périls.

La gestion

Nous avons couvert les parties prenantes externes, mais qui mène la charge en interne? L’équipe de direction est un point de départ évident.

En tant qu’équipe responsable en dernier ressort de l’orientation et de la trajectoire de l’ensemble de l’entreprise, les décisions de la direction ont un impact direct sur toutes les décisions relatives à la supply chain.

Du recrutement de l’équipe chargée de la chaîne d’approvisionnement à la définition du niveau de service souhaité, le PDG et le conseil d’administration élargi sont chargés de définir la vision et la stratégie de l’organisation. Mais plus important encore, ils donnent également le ton sur la manière dont cette vision est réalisée.

L’équipe de planification

Bien sûr, l’équipe de direction définit les ambitions de l’entreprise, mais l’équipe de planification est là pour s’assurer que ces rêves et ces désirs deviennent réalité.

En fin de compte, l’équipe de planification est chargée d’anticiper la demande future et de l’aligner de manière transparente sur l’offre. En collaborant avec les autres équipes internes, les fournisseurs et même le client final directement, l’équipe de planification fait tout son possible pour s’assurer que le bon stock est disponible au bon endroit.

Aucune entreprise n’est à l’abri de la volatilité. Par conséquent, il incombe également à l’équipe de planification d’anticiper les perturbations à l’horizon et de prendre des mesures proactives

pour atténuer les risques avant qu’ils ne touchent le client. Nous explorerons plus en détail le sujet de la perturbation de la supply chain plus tard.

L’équipe de vente

Votre équipe de vente est la voix du client. Tout leur univers est centré sur les relations avec les clients. Cela signifie qu’ils ont une compréhension intime et personnelle des objectifs, des attentes et des préoccupations de vos clients.

D’une part, l’équipe de vente joue un rôle crucial dans la création de la demande. Cependant, en tant que principal point de contact, l’équipe de vente possède également une connaissance inestimable du marché qui peut être utilisée pour améliorer l’analyse statistique sur laquelle l’équipe de planification s’appuie généralement.

L’équipe des finances

Il est facile de se laisser emporter. Bien sûr, vous pourriez remplir votre entrepôt à ras bord avec tous les stocks dont vous pourriez avoir besoin pour satisfaire la demande des clients. Cependant, cette approche ne fera rien pour votre solde bancaire.

Heureusement, c’est là que l’équipe des finances entre en jeu!

Les spécialistes des finances sont là pour s’assurer que les ressources financières sont allouées de manière efficace et effective. Cela implique le suivi des données financières et l’analyse des risques liés aux investissements, à la budgétisation et aux prévisions.

Étant donné que les stocks sont susceptibles d’être l’un des plus gros chiffres de votre bilan, l’efficacité de vos décisions en matière de chaîne d’approvisionnement est donc une préoccupation majeure. En tant que gardiens des ressources financières de l’entreprise, cette équipe travaillera souvent avec les équipes de l’entreprise pour améliorer l’efficacité de la chaîne d’approvisionnement.

IT

Votre équipe informatique est le héros caché de l’ensemble de vos activités.

Pour prendre de bonnes décisions en matière de chaîne d’approvisionnement, toutes les personnes susmentionnées ont besoin de données solides. Plus important encore, elles ont besoin que ces données leur soient fournies de manière à pouvoir les utiliser.

L’équipe informatique est là pour assurer le bon fonctionnement des systèmes qui sous-tendent votre supply chain. Mais lorsque vous considérez la quantité de données qui circulent dans votre entreprise et toutes les données requises par les clients et les fournisseurs, ce n’est pas une mince affaire!

 

2) Quels processus sous-tendent vos décisions en matière de supply chain?

Votre chaîne d’approvisionnement est une machine comportant de nombreuses pièces mobiles. En tant que telle, de nombreux processus et flux de travail sont nécessaires pour assurer le bon déroulement de vos opérations.

Supply Chain Management Cartoon With Gears

Voici quelques-uns des processus fondamentaux qui sous-tendent votre activité:

Planification de l’assortiment

La planification de l’assortiment est le processus qui consiste à déterminer quels produits offrir aux clients et dans quelles quantités. Afin d’atteindre le bon équilibre entre l’offre, la variété et la qualité, nous devons tenir compte des besoins des clients, des portefeuilles de produits des concurrents et de nos propres limites.

Planification de la demande

Pour équilibrer l’offre et la demande, il faut d’abord avoir une idée de la demande à prévoir. La planification de la demande des approvisionnements consiste à anticiper la demande future sur la base des données historiques des ventes, du cycle de vie des produits, des conditions actuelles du marché et des tendances des clients.

Bien réalisés, vos plans de demande vous aideront à prendre des décisions relatives à la chaîne d’approvisionnement en toute confiance. Mais attention, des prévisions de mauvaise qualité entraîneront des erreurs de planification évitables.

New call-to-action

Planification des approvisionnements

Déterminer la demande future est une chose et trouver comment la satisfaire en est une autre. Pour atteindre les objectifs de votre chaîne d’approvisionnement, vous devez travailler avec vos partenaires en amont de la chaîne d’approvisionnement.

Cela signifie qu’il faut optimiser les commandes et les calendriers de livraison pour s’assurer que le stock dont vous avez besoin arrive dans votre entrepôt quand vous en avez besoin.

Investir dans des actions et les distribuer ensuite dans le monde entier n’est pas bon marché. C’est pourquoi les décisions que vous prenez en matière d’approvisionnement et de volumes de commande doivent également s’aligner sur les besoins de l’équipe financière.

Optimisation des stocks

Il existe de nombreux leviers que vous pouvez actionner pour vous assurer que votre chaîne d’approvisionnement est aussi efficace que possible. L’un des plus importants est le niveau des stocks que vous détenez.

La optimisation des stocks est un exercice délicat d’équilibre entre une disponibilité élevée, un coût minimal et une utilisation optimale du fonds de roulement. Si vous surinvestissez dans les stocks, vous bloquez le fonds de roulement et mettez à mal votre trésorerie. Si vous investissez trop peu, vous risquez de ne pas répondre aux attentes des clients.

S&OP

La collaboration est l’une des pièces les plus importantes du casse-tête de la chaîne d’approvisionnement. Heureusement, c’est le processus qui lie toutes les personnes et les autres processus afin de maximiser les profits et de répondre avec vigueur à la demande des clients.

 

3) Technologie

L’époque où l’on utilisait des abaques et des boules de cristal pour gérer ses activités est révolue. Pour faire face à la complexité des chaînes d’approvisionnement modernes, les entreprises ont besoin d’une technologie avancée qui galvanise les personnes et les processus concernés.

Pour de nombreuses entreprises, les feuilles de calcul sont généralement l’arme de prédilection. Et bien sûr, les formules compliquées et encombrantes sont mieux que rien.

Mais une technologie de la chaîne d’approvisionnement efficace doit être un catalyseur de la réussite de votre chaîne d’approvisionnement. Elle doit aider vos collaborateurs à prendre de meilleures décisions. Elle doit aider vos processus à fonctionner avec précision et rapidité. Elle doit être le ciment de l’ensemble!

Supply Chain Management Cartoon Chart

Comment gérer votre chaîne logistique dans la “pratique”?

Jusqu’à présent, nous avons parlé de la supply chain management t d’un point de vue théorique.

Sur le papier, la formule du succès de la chaîne d’approvisionnement semble probablement facile. Il suffit d’impliquer les bonnes personnes, de mettre en place des processus intelligents et de les soutenir par une technologie robuste, et le tour est joué!

Si seulement c’était aussi simple!

Bien sûr, si le monde était beau et stable, ce serait probablement le cas. Cependant, nous ne sommes jamais à quelques battements de cœur près de la prochaine grande perturbation de la chaîne d’approvisionnement.

Prenez ces dernières années. Nous avons connu ce que la plupart des gens considèrent comme un niveau monumental de perturbation des affaires.

Il y a eu des récessions mondiales, des pandémies, des catastrophes naturelles, des conflits internationaux.

C’est pourquoi, dans la prochaine section de ce guide de la chaîne d’approvisionnement, nous examinerons comment vous pouvez mettre en place une chaîne d’approvisionnement à l’épreuve des perturbations.

Vous apprendrez comment renforcer la résilience de vos processus de chaîne d’approvisionnement.

Vous comprendrez quelles tactiques des approvisionnements vous pouvez déployer pour combattre la volatilité.

Vous découvrirez comment étudier les coûts impliqués et comment adapter votre chaîne d’approvisionnement pour faire face à tout ce que le monde peut vous offrir.

Mais surtout, vous découvrirez comment faire en sorte que votre supply chain soit prête à relever les défis actuels et à affronter les obstacles que vous pourriez rencontrer à l’avenir!

Stratégies de la supply chain pour lutter contre les perturbations: Absorber ou réagir?

Les équipages des compagnies aériennes bénéficient de l’une des meilleures formations de crise au monde. Leur réponse aux “pires scénarios” doit être absolument parfaite.

Mais plutôt que de penser à ce qui devrait se passer avec chaque éventualité avant le décollage. Ils connaissent les protocoles sur le bout des doigts. Ils savent qui prend les décisions et comment les communiquer pour réagir en un temps record.

Lorsque vous concevez votre chaîne d’approvisionnement, le même raisonnement peut vous mener loin.

Ne passez pas votre temps à penser aux éclairs. Ou au brouillard. Ou aux missiles rebelles.

Concentrez-vous sur la préparation de toutes les personnes concernées en leur apportant l’expérience et le savoir-faire nécessaires pour vous guider.

Mais ramenons les choses sur terre.

Comment cela se rapporte-t-il à la résili

Michelman & Sheffi (1983) décrivent deux méthodes pour obtenir une chaîne d’approvisionnement résiliente.

En substance, vous pouvez soit absorber le risque, soit y répondre.

Une stratégie d’absorption se concentre sur la mise en place d’un tampon de protection dans une chaîne d’approvisionnement. Pensez-y comme l’équivalent de la chaîne d’approvisionnement des zones de déformation de vos voitures.

Tout ce métal supplémentaire et cette intégrité structurelle peuvent sembler exagérés. Mais en cas d’accident inattendu, cette mesure supplémentaire pourrait bien vous sauver la vie.

Une stratégie de réponse se concentre sur la capacité à rester flexible.

Pour rester dans l’exemple automobile, c’est un peu comme le système de freinage antiblocage de votre voiture. En s’adaptant constamment aux conditions changeantes, cette approche vous permet d’actionner les freins ou l’accélérateur au bon moment.

Examinons plus en détail chacune de ces stratégies de chaîne d’approvisionnement.

La stratégie d’absorption

La résilience de la chaîne d’approvisionnement par le biais d’une stratégie d’absorption est un moyen courant et simple de faire face aux perturbations.

L’absorption d’un choc est une compétence essentielle des chaînes d’approvisionnement, mais elle a un coût.

Naturellement, l’ajout de stocks ou d’infrastructures peut vous permettre d’amortir les chocs de la demande ou de l’offre et vous donner un avantage sur vos concurrents.

Vous pouvez également créer un avantage à long terme avec une stratégie d’absorption, en protégeant les marchés ou les clients, en tirant parti des possibilités d’expansion et en exploitant les situations de concurrence.

Le coût de la prudence

Tout dans la vie a un coût. Et la stratégie d’absorption n’est pas différente.

Les moyens courants d’absorber les perturbations consistent à mettre en place des capacités de production ou de distribution excédentaires, voire à investir dans des infrastructures supplémentaires pour la chaîne d’approvisionnement.

Toutefois, sans une source d’approvisionnement fiable, ces stratégies sont inutiles et ne vous serviront pas.

C’est pourquoi une stratégie d’absorption implique généralement la détention de stocks à différentes étapes de la chaîne d’approvisionnement. Mais ce n’est pas toujours la solution magique qui vous sauvera dans une situation difficile.

De nombreuses entreprises investissent dans des stocks de sécurité couvrant la variabilité “prévue” de la demande et de l’offre.

Pourtant, ces stocks de sécurité ne sont généralement pas adaptés à l’ampleur des perturbations observées en cas de catastrophe. Par conséquent, vous devrez peut-être mettre en place des processus pour déterminer le niveau optimal de protection pour les perturbations prévues et inattendues.

La stratégie de réponse

La réactivité est la capacité de répondre aux chocs de l’offre et de la demande par une exécution rapide. On l’appelle aussi flexibilité. Ou l’art à se relever rapidement.

Les stratégies de réponse, contrairement aux stratégies d’absorption, ne sont pas nécessairement une compétence essentielle des chaînes d’approvisionnement.

C’est parce que nombre de ses concepts reposent sur une conception complexe.

Voici quelques exemples de stratégies de réponse :

1. Adopter des processus standardisés.

La normalisation des processus peut aider à changer rapidement de direction lorsqu’une catastrophe se produit.

2. Fabrication/traitement simultanés.

Permet à votre entreprise de réduire le délai de mise sur le marché en cas d’évolution de la demande.

3. Fabrication reportée.

Laisse les stocks en cours de développement dans un état où ils peuvent encore être modifiés pour s’adapter à l’évolution de la demande.

4. Établir des relations.

Le partage d’informations avec les clients et les fournisseurs, en amont et en aval, permet non seulement de réduire les délais de commercialisation, mais aussi de réagir plus rapidement aux perturbations.

Cela “pourrait” faire mal à votre portefeuille

Le travail en collaboration est une condition préalable à la plupart des stratégies de réponse ci-dessus. Et comme pour la stratégie d’absorption, il y a un coût… n’y en a-t-il pas toujours un?

Tout d’abord, il peut être plus difficile de mettre en place des stratégies de réponse en premier lieu. Et pour couronner le tout, ces stratégies peuvent être moins éprouvées que de remplir votre entrepôt de stocks de sécurité.

Il est également plus difficile de mesurer l’impact financier. Et si vous ne savez pas combien quelque chose va coûter, vous entrez en territoire inconnu. Ce qui est un endroit risqué pour votre chaîne d’approvisionnement.

Le meilleur des deux mondes?

Une difficulté que vous pouvez rencontrer dans l’analyse de la bonne forme d’approche est de déterminer si la stratégie d’absorption ou de réponse est le meilleur plan d’action.

Dans la plupart des situations, la meilleure solution est généralement une combinaison des deux.

Toutefois, il doit s’agir d’un choix stratégique, qui dépend de votre stratégie de marché et d’autres facteurs tels que la marge et la criticité du produit.

Mais ce n’est pas toujours facile à repérer. Comme pour toute autre décision relative à la chaîne d’approvisionnement, le compromis est déterminé par le coût et les avantages.

Comment élaborer votre stratégie de réponse à la supply chain

La création d’une chaîne d’approvisionnement réactive nécessite un exercice de réflexion pour imaginer tous les événements qui pourraient entraver votre opération.

Cependant, comme je l’ai mentionné plus haut, planifier les catastrophes n’implique pas d’avoir un plan distinct pour chacune d’entre elles.

Il y a évidemment une nette différence physique entre entrer dans un entrepôt touché par une inondation et un incendie, mais l’impact sur les affaires peut être similaire.

Il est toujours plus facile de pénétrer en territoire inconnu si l’on dispose d’une carte et d’une boussole pour se guider.

Plus important encore, le fait de donner une orientation commune aux personnes, aux processus et même à la technologie de soutien portera ses fruits.

L’élaboration de la bonne stratégie de la chaîne d’approvisionnement nécessite alors la :

  1. Cartographie des perturbations possibles et classer comment et où elles vous affectent.
  2. Regroupement des éléments en fonction de l’impact des perturbations
  3. Cartographie des sources d’approvisionnement.
  4. Cartographie des coûts des stratégies de résilience.

Combiner les informations ci-dessus pour concevoir une chaîne d’approvisionnement gagnante.

1. Cartographie des perturbations possibles

Le résultat de la perturbation est bien plus important que la perturbation elle-même.

Il n’est donc pas nécessaire d’avoir une stratégie distincte pour chaque type de perturbation. En fait, il est préférable de regrouper les perturbations par impact potentiel.

Bien sûr, le feu et l’eau sont des entités différentes. Mais l’impact de l’un ou l’autre dans votre usine de fabrication sera différent de l’impact dans vos magasins de détail.

Comme il est pratiquement impossible de recenser toutes les perturbations possibles et de concevoir une stratégie pour chacune d’entre elles, il est judicieux de les regrouper en fonction de l’ampleur de leur impact et de leur durée.

Où se situe un petit incendie dans l’entrepôt par rapport aux feux de forêt qui font rage à l’emplacement de vos magasins les plus populaires?

Comment un retard mineur dans le transport maritime peut-il être comparé à un blocage du canal de Suez?

Une idée pour aider votre système de classement est de classer l’impact par tranches locales, nationales ou mondiales, et de classer son impact comme temporaire ou à long terme.

Supply Chain Management Cartoon Searching

2. Regroupement des éléments en fonction de l’impact des perturbations

Tous les produits de votre assortiment ne requièrent pas la même stratégie.

Lors de la conception de stratégies efficaces de résilience de la chaîne d’approvisionnement, un point de départ logique est la catégorisation proactive des stocks.

Par exemple, si le fournisseur de l’un de vos articles C est frappé par une épidémie de grippe, votre stratégie de réponse sera différente. Peut-être devrez-vous vous contenter d’attendre que le fournisseur soit de nouveau opérationnel.

Toutefois, si un fournisseur de l’un de vos articles A fait soudainement faillite, tout le monde doit être sur le pont.

En travaillant de cette manière, vous ne perdrez pas de temps en discussions ou en indécisions sur les produits de votre portefeuille à privilégier pour la reprise.

3. Cartographie des sources d’approvisionnement

Les chaînes d’approvisionnement modernes étant mondialisées et imbriquées, il reste peu de nœuds totalement autonomes.

Un modèle qui peut vous aider à gérer cette complexité est la matrice de Kraljic (tout en étant légèrement modifiée).

La criticité d’un produit et la complexité de son approvisionnement déterminent la stratégie à adopter pour travailler avec les fournisseurs.

Par exemple, les produits ou les matières premières critiques et soumis à des contraintes d’approvisionnement nécessitent de planifier leur disponibilité à long terme et d’entretenir d’excellentes relations avec les fournisseurs de premier rang.

Si le fournisseur de l’un de vos articles C est frappé par une épidémie de grippe, votre stratégie de réponse sera différente. Peut-être devrez-vous vous contenter d’attendre que le fournisseur soit de nouveau opérationnel.

Dans de nombreux cas, les relations de collaboration avec les fournisseurs seront très payantes.

Supply Chain Management Cartoon Matrix

4. Cartographie des coûts des stratégies de résilience

“Combien cela va-t-il nous coûter?”

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le choix entre l’absorption et la réaction est dicté par les coûts et les avantages. Mais l’impact d’une catastrophe peut souvent être difficile à évaluer.

Il est plus facile d’évaluer la différence de coût entre absorber ou répondre.

Certains coûts doivent être pris en compte à des fins de comparaison :

  1. Frais de détention pour tampon supplémentaire.
  2. Coût de la capacité supplémentaire.
  3. Coût de la main-d’œuvre supplémentaire pour la maintenance.
  4. Coût de fabrication plus élevés en raison de lots plus petits.

L’introduction de concepts plus avancés, tels que la fabrication simultanée et différée, peut également présenter des avantages pour les coûts opérationnels quotidiens.

Il convient également d’ajouter que vous ne pouvez pas être sûr que vos plans de chaîne d’approvisionnement sont étanches tant que vous n’avez pas fait le tour des chiffres et exploré quelques scénarios potentiels.

Supply Chain Management Cartoon Notes

Réflexions finales et points à retenir

Envisager des scénarios de catastrophe est un processus qui donne à réfléchir.

Mais ce qui est encore pire, c’est qu’une catastrophe survienne et que vous vous rendiez compte que vous n’avez pas pensé un seul instant à un plan d’urgence, surtout dans une entreprise à forte intensité de ressources comme la vôtre.

Mais si l’histoire récente nous apprend quelque chose, c’est que des “choses” arrivent. Que vous le prévoyiez ou non. Et donc, en ne vous préparant pas, vous vous préparez à échouer.

Les catastrophes naturelles et anthropiques ne sont pas près de s’arrêter.

L’absorption ou la protection contre les catastrophes peut coûter cher. Mais c’est un coût qui vaut son pesant d’or s’il garantit votre succès à long terme, voire votre survie.

Un cahier des charges axé sur la communication et l’exécution rapide est la référence en matière de planification de la résilience des approvisionnements.

Cependant, il y a très peu d’exemples dans la vie où parler communiquer n’est pas ne représente pas un avantage.

Ne sous-estimez jamais un plan de communication clair, tant en interne qu’en externe.

La rapidité et la qualité de l’exécution dépendent toujours d’une communication efficace avec les employés, les partenaires et les clients.

  • Disposez-vous d’un processus pour prendre rapidement des décisions en groupe?
  • Comment répartissez-vous les rôles entre les membres du personnel? Comment sont-elles communiquées et dispensées?
  • Qu’est-ce que vos clients apprécient le plus? La rapidité? L’approvisionnement? Le choix?

La collaboration donne des idées et des résultats.

Elle crée une opportunité de partager les investissements pour absorber les chocs ou réagir plus rapidement.

Les deux approches présentées dans cet article nécessitent une collaboration étroite avec les fournisseurs et les clients pour se prémunir contre les événements indésirables. En adoptant ces deux approches, vous protégez votre chaîne d’approvisionnement et vous vous assurez que les produits peuvent circuler avec le moins de perturbations possible.

Pour devenir véritablement résilient, vous devez examiner toutes les options et mettre en place des stratégies de supply chain pour absorber les chocs dans certaines parties de la chaîne d’approvisionnement tout en réagissant aux événements dans d’autres.

Pour en savoir plus :

Bloem, D & Rude, J (2022), Supply chain resiliency : Absorb versus respond, Journal of Supply Chain Management, Logistics and Procurement, vol. 5, n° 1, p. 50-62.

Kraljic, P. (1983), ‘Purchasing must become supply management’, Operations Management, Vol. 61, No. 5, pp. 109-117.

Stentoft, J., & Mikkelsen, O. S. (2022), Danske produktionsvirksomheders sourcing praksis set i lyset af COVID19 og brugen af nye digitale teknologier. Syddansk Universitet. Institut for Entreprenørskab og Relationsledelse.

New call-to-action

FAQ sur la gestion de la chaîne d’approvisionnement

Définition de la supply chain management

La gestion de la chaîne d’approvisionnement est la coordination et la gestion centralisée de toutes les activités impliquées dans la production et la livraison du flux de biens, de données et de finances liés à un produit ou à un service, depuis l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la livraison du produit à sa destination finale.

Pourquoi la supply chain management est-elle importante?

Une gestion efficace de la chaîne d’approvisionnement est essentielle pour que les entreprises restent compétitives et rentables. Elle peut contribuer à réduire les coûts, à améliorer l’efficacité et à garantir la livraison en temps voulu des produits et services aux clients.

Quels sont les défis de la gestion de la chaîne d’approvisionnement?

Certains des principaux défis de la gestion de la chaîne d’approvisionnement sont la gestion des risques et de l’incertitude, la gestion des perturbations de la chaîne d’approvisionnement, la gestion des stocks et des fluctuations de la demande, la transformation numérique, l’augmentation des prix du fret et la coordination des activités entre plusieurs partenaires et parties prenantes, pour n’en citer que quelques-uns.

Quelles sont les meilleures pratiques pour une gestion efficace de la supply chain?

Parmi les meilleures pratiques en matière de gestion de la chaîne d’approvisionnement, citons l’établissement de relations solides avec les fournisseurs et les partenaires, l’utilisation de la technologie pour rationaliser et améliorer la visibilité et le partage des données, et la mise en œuvre de stratégies de chaîne d’approvisionnement allégées et agiles.

Veuillez sélectionner votre région pour voir le contenu spécifique de votre pays.

x