Ce qu’est le decoupling point et comment le définir dans l’entreprise

Sam Phipps

Dernière mise à jour: September 22, 2023 | 3 min
Sam Phips

Point de découplage ou decoupling point : Stratégies pour générer plus de flexibilité dans votre stock

Tout le monde veut de la flexibilité. Mais face à la fluctuation de la demande des clients, à la dynamique imprévisible du marché et à la flambée des coûts, les responsables Supply Chain doivent trouver le juste milieu entre efficacité et réactivité.

L’endroit où vous choisissez de stocker vos produits tout au long de votre opération (et dans quel état) est donc une décision essentielle. Si vous le faites correctement, vous pourrez répondre aux commandes de vos clients en temps voulu, dans leur intégralité et en toute confiance. En revanche, si vous vous trompez, vous risquez d’être pénalisé par des déséquilibres de stocks qui bloquent le fonds de roulement et pèsent sur la rentabilité de votre entreprise.

Une gestion efficace de la Supply Chain consiste à actionner des leviers pour générer de meilleurs résultats commerciaux. Dans cet article, nous verrons comment vous pouvez exploiter le point de découplage pour gérer les risques et atteindre vos objectifs en matière de services.

Alors, comment tirer parti du point de découplage dans l’ensemble de votre Supply Chain pour acquérir un avantage concurrentiel ?

decoupling point definition, 

Quels sont les objectifs de votre Supply Chain ?

Votre entreprise peut avoir plusieurs objectifs en matière de Supply Chain et la priorité de ces objectifs peut changer constamment. Par exemple, votre objectif peut être de trouver un équilibre entre les coûts et le service, maintenir des niveaux de stocks optimaux ou de vous assurer que vous pouvez fournir vos clients à temps et avec le niveau de qualité convenu. Cependant, de nombreux facteurs doivent également être pris en considération : la volatilité de la demande, les retards des fournisseurs et les événements imprévus (par exemple, la perte d’un client, les pannes de machines ou même les catastrophes naturelles).

Il est donc important de déterminer à quel “maillon” de notre Supply Chain vous détenez des stocks, et ce pour deux raisons :

  • Pour atténuer l’impact de la volatilité
  • Réduire les délais de livraison à vos clients

En optimisant la position du point de découplage, vous pouvez protéger votre entreprise contre les risques liés à la demande et à l’approvisionnement. Par exemple, vous pouvez minimiser l’impact des délais de livraison des fournisseurs en amont en conservant des stocks à des points stratégiques tout au long du processus d’achat et de production.
En fonction du point où vous positionnez certains types de stocks, vous pouvez atténuer l’effet de l’incertitude et améliorer les performances de votre entreprise. L’optimisation du point de découplage des stocks est donc une bonne tactique pour améliorer l’efficacité, accroître l’utilisation des ressources et réduire le délai de livraison aux clients, ce qui, en fin de compte, garantit une utilisation plus efficace de vos stocks.

Qu’est-ce que le point de découplage ?

Avant d’entrer dans les détails, donnons une définition simple.

Le point de découplage représente le dernier maillon de la chaîne d’approvisionnement où les stocks sont maintenus. C’est le point où le processus de production ou d’approvisionnement basé sur les prévisions se différencie de celle basée sur les commandes clients confirmées.

Lors de la conception de votre stratégie de découplage des stocks, vous devez répondre à trois questions clés :

  • Quel niveau de personnalisation souhaitez-vous offrir au client ?
  • Quels sont les volumes que vous souhaitez ou que vous pouvez produire ?
  • Quel degré de standardisation peut être appliqué à votre processus de production ?

New call-to-action

Quels sont les facteurs qui déterminent le point de découplage ?

Le positionnement du point de découplage dans l’opération dépend des objectifs de l’entreprise. Après tout, les objectifs d’une entreprise déterminent en fin de compte les clients qu’elle sert et la manière dont elle s’y prend pour satisfaire les besoins de chacun d’entre eux. Prenons l’exemple de la Supply Chain d’un grand distributeur alimentaire. Elle sera très différente de celle d’un fabricant de composants industriels sur mesure.

Voyons cela plus en détail. Nous verrons ci-dessous comment différentes stratégies de production et d’exécution influencent la position du point de découplage pour les produits finis, les composants et les matières premières.

Ingénierie à la commande

Cette stratégie est souvent utilisée lorsque la commande est personnalisée pour répondre aux exigences spécifiques du client. En général, le client est impliqué dans le processus depuis l’élaboration du concept jusqu’à l’achèvement du produit. Il est donc nécessaire de définir les spécifications et les processus avant l’achat et la fabrication. Il s’agit d’une approche basée sur des projets. La construction d’un site industriel ou la fabrication de meubles sur mesure en sont des exemples typiques.

Fabrication sur commande

Il s’agit d’une stratégie de production typique lorsque les produits finaux nécessitent un degré élevé de personnalisation et utilisent une combinaison de composants standard et de composants ou de finitions personnalisés pour répondre aux exigences du client. Dans ce cas, la matière première ou les composants sont gardés en stock. La différence avec le cas précédent est que le produit et le processus de fabrication sont déjà définis. Toutefois, il faut attendre une commande ferme pour que le processus de fabrication puisse commencer. La production de voitures de luxe ou de machines spéciales en est un exemple.

Assembler sur commande

Cette stratégie est souvent associée à des environnements de production où l’assemblage final du produit a lieu après réception de la commande du client. Grâce à la combinaison de composants standards qui peuvent être assemblés dans une variété d’options différentes, les produits finaux proposés aux clients peuvent être hautement personnalisables. Dans cet environnement, les composants utilisés dans le processus d’assemblage ou de finition sont ceux qui sont planifiés et gardés en stock en attendant la commande du client.

Fabriquer pour stock

Dans ce cas, les articles sont fabriqués avant la prise de commande du client. L’objectif est d’approvisionner les commandes des clients à partir des stocks disponibles, au fur et à mesure que le fabricant les réapprovisionne. Cette stratégie convient aux produits à fort volume pour lesquels la demande est saisonnière et/ou facilement prévisible.

Le principal avantage de cette option est la possibilité de livrer les clients tout en minimisant le délai de livraison au client. Les librairies et les supermarchés en sont des exemples classiques.

Un résumé de chaque stratégie :

Decoupling Point strategie

Comment le point de découplage peut-il influer les opérations de votre Supply Chain ?

Comme nous l’avons vu, le point de découplage détermine si le processus de fabrication ou d’achat suit une méthodologie “push” (basée sur les prévisions de la demande) ou une méthodologie “pull” (basée sur la demande déjà confirmée). Chacune de ces méthodes a ses forces et ses faiblesses :

Avantages du système “push” (poussé)

Le système “push” nous permet de produire à plus grande échelle. Produire en grandes quantités se traduit par des coûts de production moins élevés. Il s’agit également d’un système généralement plus rapide et plus flexible, puisqu’il nécessite une planification de la demande à satisfaire à partir du stock dont nous disposons déjà. Cela lui permet de s’adapter aux éventuelles variations de la demande.

Inconvénients du système “push”

Le principal inconvénient est qu’une mauvaise prévision de la demande peut entraîner des ruptures ou des excès de stock, avec les répercussions économiques que cela implique en termes de coûts de stockage ou de pertes de ventes.

Avantages du système “pull” (tiré)

Le plus grand avantage de ce système est d’éviter le risque de surproduction. Les excédents sont donc très limités, ce qui permet de réduire les coûts de stockage.
Un autre avantage de ce système est qu’il n’est pas nécessaire de prévoir la demande future car l’achat ou la production ne se fait que lorsqu’il y a une demande confirmée. Ce système permet également d’adapter et de personnaliser les produits en fonction des besoins du client.

Inconvénients du système “pull”

Il est important de prendre en compte le risque de ruptures de stock potentielles et les pertes de chiffre d’affaires qui peuvent résulter d’une augmentation inattendue de la demande non anticipée. En d’autres termes, nous ne sommes pas en mesure d’absorber les pics de demande, car le processus de production et/ou d’achat ne démarre pas tant qu’il n’y a pas de demande ferme de la part d’un client. Par conséquent, le délai de livraison sera toujours plus long que dans un système “push”.

Où positionner le point de découplage pour obtenir un avantage concurrentiel ?

En fonction de la stratégie de votre entreprise, le point de découplage sera défini à un moment ou à un autre de la chaîne de production ou du processus d’achat.

Si vos produits nécessitent beaucoup de personnalisation ou si une livraison rapide n’est pas une exigence limitative, les matières premières marquent le point de découplage. Cela signifie que la stratégie suivra probablement une méthodologie “pull” dans laquelle le processus de fabrication des composants et la finalisation seront réalisés sur la base d’une demande confirmée (comme dans les stratégies “Ingénierie à la commande” et “Fabrication sur commande”).

Si l’objectif est de garantir une livraison rapide aux clients et de réaliser des économies d’échelle grâce à un processus de production efficace, le point de découplage se situera au niveau des composants finaux ou des produits finis. Dans cet environnement, la demande future doit être prévue (comme pour les stratégies “Assembler sur commande” et ” Fabriquer pour stock”).

Pour renforcer votre avantage concurrentiel, il peut être nécessaire de modifier le point de découplage. Prenons l’exemple du succès de Dell.
En 1984, Dell a bouleversé le marché des PC en proposant des ordinateurs de haute qualité et à bas prix, fabriqués sur commande et vendus directement aux clients. En déplaçant le point de découplage vers le client et en adoptant une stratégie d’assemblage à la commande, Dell a pu offrir à ses clients un niveau de flexibilité et un prix que ses concurrents ne pouvaient égaler.

Plus récemment, de nombreuses entreprises du secteur de la mode ont adopté des approches plus hybrides en positionnant stratégiquement le point de découplage pour différentes lignes de produits. Pour certains produits, ces entreprises adoptent une stratégie de fabrication à la commande (MTO) qui laisse aux clients la liberté de personnaliser leur commande. De même, en adoptant un modèle de fabrication sur stock pour les lignes de produits principales sur la base de la demande prévue, ces entreprises récoltent également les fruits des économies d’échelle.

Comment repositionner le point de découplage ?

Attention, le repositionnement du point de découplage est une décision complexe qui nécessite une compréhension approfondie de la dynamique de la Supply Chain ainsi que de vos propres ressources. Changer le point de découplage d’une chaîne d’approvisionnement nécessite une analyse et une réflexion approfondies.

Pour optimiser la position du point de découplage dans une chaîne d’approvisionnement, vous devez d’abord analyser le point de découplage actuel et évaluer son impact sur les délais, les niveaux de stocks et la satisfaction des clients.

Les principaux facteurs influençant le point de découplage, tels que le modèle de demande, les caractéristiques des produits et les capacités de production, doivent également être analysés. Enfin, des alternatives sont à explorer par le biais de scénarios et de simulations, en tenant compte des coûts, des délais, de la flexibilité et de la performance globale.

Dernières réflexions sur le point de découplage

Dans cet article, nous avons étudié la manière dont vous pouvez exploiter le point de découplage dans votre Supply Chain afin de réduire les risques et d’améliorer la réactivité. Nous avons examiné les facteurs qui ont une influence sur le point de découplage. Mais surtout, nous avons examiné comment les entreprises ont optimisé la position du point de découplage pour créer un avantage concurrentiel.

Nous espérons que vous pouvez maintenant appliquer ces connaissances à votre propre Supply Chain afin d’améliorer vos performances et de gagner en efficacité.

New call-to-action

Decoupling Point FAQs

Qu’est-ce que le point de découplage dans la gestion de la Supply Chain ?

Le point de découplage dans la gestion Supply Chain désigne l’emplacement stratégique où les stocks sont positionnés pour faire face aux incertitudes et aux perturbations. C’est l’endroit où la chaîne d’approvisionnement évolue de la production et du stockage anticipé de produits finis en prévision de la demande des clients, vers la production et la livraison de produits en fonction des commandes fermes des clients.

Pourquoi le point de découplage est un concept essentiel dans la configuration de la Supply Chain?

Le point de découplage est un concept essentiel dans la configuration de la Supply Chain, car il permet d’équilibrer deux facteurs importants : l’efficacité et la réactivité. Le point de découplage détermine le moment où la Supply Chain passe de l’efficacité à la réactivité.

Dans ce contexte, l’efficacité consiste à minimiser les coûts en produisant et en stockant les produits à l’avance, tandis que la réactivité consiste à s’adapter rapidement à la demande des clients. En plaçant stratégiquement le point de découplage, les gestionnaires de la chaîne d’approvisionnement peuvent optimiser les niveaux de stocks, réduire les délais et améliorer le service client.

Quels sont les critères à prendre en compte pour déterminer la position adéquate du point de découplage ?

Pour déterminer la position adéquate du point de découplage dans une chaîne d’approvisionnement, il faut tenir compte de plusieurs facteurs clés :

  • Volatilité de la demande clients
  • Contraintes de délais de livraison Vs attentes clients
  • Coûts des stocks
  • Capacités et fiabilité des fournisseurs
  • Capacités de production et de fabrication
  • Transport et aspects logistiques
  • Dynamique du marché
  • Coûts et compromis
  • Facteurs de risque et de résilience
  • Caractéristiques des produits et besoins de personnalisation
  • Durabilité et impacts environnementaux

Quels sont les défis ou les risques à considérer lors d’une modification du point de découplage dans une chaîne d’approvisionnement ?

Le repositionnement du point de découplage est une décision délicate qui nécessite une compréhension globale de la dynamique de votre Supply Chain ainsi qu’une solide connaissance de vos propres ressources. Toute modification du point de découplage doit être fondée sur une analyse minutieuse et une prise en compte réfléchie des considérations suivantes :

  • Il est possible que les parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement résistent au changement, étant donné leur familiarité avec les processus et les flux de travail existants.
  • Le risque et l’impact potentiel d’une perturbation des stratégies de gestion des stocks, de production et de distribution.
  • L’impact potentiel sur les délais, le niveau de service client et les performances globales de la chaîne d’approvisionnement.

Veuillez sélectionner votre région pour voir le contenu spécifique de votre pays.

x