Réapprovisionnement : les facteurs clefs de succès

Sam Phipps

Dernière mise à jour: February 12, 2024

Réapprovisionnement : comment faire tourner davantage vos stocks ?

Le réapprovisionnement des stocks est un élément essentiel de la Supply Chain. Commençons par les fondamentaux : le réapprovisionnement consiste à mettre le bon stock, au bon moment, au bon endroit.

S’il y a une chose à retenir de ces dernières années, c’est que la disponibilité est clef. Dans un contexte changeant, un réapprovisionnement rapide et efficace est essentiel pour ne pas perdre de parts de marché.

Maintenant, comment pouvez-vous vous assurer que cela fonctionne ainsi ? Que pouvez-vous mettre en œuvre pour rationaliser votre processus de réapprovisionnement ?

Dans ce guide, nous allons nous plonger dans le sujet du réapprovisionnement. Il ne fait aucun doute que la plupart des sujets que nous abordons vous seront familiers. Mais, avec un peu de chance, vous y trouverez quelques astuces qui vous aideront non seulement à améliorer votre disponibilité produits, mais également à réduire vos coûts de fonctionnement.

Qu’est-ce que le réapprovisionnement des stocks ?

Le réapprovisionnement des stocks est le processus qui consiste à déplacer les stocks tout au long de la Supply Chain, afin de satisfaire la demande des clients, aussi bien en temps qu’en quantité.

Réapprovisionnement du stock, réapprovisionnement du rayon, ou même réapprovisionnement du magasin, appelez cela comme vous voulez. Il s’agit d’une facette essentielle de la gestion des stocks qui permet de maintenir l’équilibre des stocks tout en conservant des niveaux de disponibilité optimaux.

L’objectif ici est de maintenir le flux de produits.

Qu’il s’agisse de commander à nouveau des matériaux ou des produits pour la production, de les déplacer depuis des centres de distribution centraux vers des sites régionaux ou locaux, ou même d’approvisionner votre boutique en ligne, le succès de vos opérations dépend de votre capacité à réapprovisionner vos stocks de manière efficace.

La plupart des entreprises ne disposent pas du fonds de roulement nécessaire pour stocker chaque référence au niveau requis pour atteindre une disponibilité de 100 %.

Dans les faits, elles mettent en équation les coûts liés à la détention de stocks. Par exemple, les coûts d’entreposage, les coûts d’opportunité, la limitation de la trésorerie et le risque de ne pas en avoir assez (des objectifs de vente non atteints ou des commandes en souffrance coûteuses).

Un bon processus de réapprovisionnement permettra de conserver vos étagères remplies et de satisfaire votre équipe financière. Un mauvais processus de réapprovisionnement ne vous causera que des maux de tête.

 

 

Caricature Panique à cause de la réapprovisionnement des stocks

Pourquoi le réapprovisionnement de stock est-il important ?

Ne tournons pas autour du pot. Un réapprovisionnement inefficace de vos stocks aura un impact énorme sur votre entreprise.

Vous risquez de perdre des ventes si vous n’avez pas le stock nécessaire pour satisfaire les commandes. De même, vous risquez de devoir supporter des coûts excessifs ou de démarques si vous avez trop de stock.

L’excès de stocks peut sembler être une solution facile à un problème complexe, mais c’est souvent le choix le plus coûteux.

Plus vous êtes efficace dans vos méthodes de réapprovisionnement, plus le flux de stock est efficace au sein de votre entreprise et sur toute votre Supply Chain.

Plus la disponibilité produits est élevée, plus les niveaux de service de votre entreprise sont élevés et plus vos clients seront satisfaits.

Votre processus de réapprovisionnement des stocks peut avoir un impact considérable sur l’exposition au risque et sur la sécurisation de votre situation financière générale

New call-to-action

Les principaux avantages d’un réapprovisionnement efficace sont :

1. Prévention des ruptures

Il y aura toujours des facteurs indépendants de votre volonté. Peut-être allez-vous être frappé par une pénurie d’approvisionnement et que vous ne pourrez rien y faire, ou peut-être que vos produits vont devenir tendance sur Tik Tok du jour et au lendemain. Vous pouvez être frappé par une vague de demande imprévisible.

Vous pourriez être en mesure de supporter une rupture de stock occasionnelle. Mais que faire si ce n’est pas le cas ? Et si votre rupture de stock était la conséquence d’une mauvaise planification ?

Un client qui essaie de dépenser de l’argent chez vous, et qui ne peut pas le faire, est un problème. Chacun d’entre nous a déjà regardé un article sur Internet et vu le redoutable message “En rupture”.

La solution pour l’acheteur est tout simplement d’opter pour un autre fournisseur. Votre client peut le faire en quelques clics. La force de la fidélité à votre marque dépend de votre capacité à lui fournir ce qu’il veut, quand il le veut.

Pour donner un chiffre, une étude récente a montré qu’une mauvaise disponibilité coûtait aux commerçants américains la somme faramineuse de 200 milliards de dollars chaque année !

Mais, même si le client est prêt à attendre, de combien de temps disposez-vous avant qu’il ne devienne impatient ?

Peu d’entreprises peuvent prétendre avoir bâti un empire avec succès, avec des commandes en retard. Un client qui attend une commande plus longtemps que prévu ou ne la reçoit pas du tout, sera mécontent.

Donc, si vous évaluez votre processus de réapprovisionnement, posez-vous la question suivante: combien de commandes prenez-vous sans pouvoir les satisfaire immédiatement ? Et que faites-vous si vous ne pouvez pas obtenir votre stock ?

Les commandes en attente et les ruptures de stock sont toutes deux une source de frustration pour vos clients. Mais un réapprovisionnement efficace est une façon intelligente de garder vos clients heureux.

2. Minimiser l’excès de stocks

Tout comme le manque de stock, l’excès de stocks peut également avoir un impact sur vos résultats.

Un réapprovisionnement trop précoce ou sans tenir compte de la demande des clients peut entraîner une accumulation de stocks aux mauvais endroits.

L’excès de stock est un gros problème. En résumé, la détention de stocks dont vous n’avez pas besoin est coûteuse. Elle immobilise votre fonds de roulement et vous expose au risque d’obsolescence.

De plus, de nombreux produits conservés en stock ont des dates de péremption. Ce sont des stocks qui risquent de devenir invendables, tels que les aliments, les boissons ou les produits cosmétiques. Mais, même ceux qui ne sont pas périssables pourraient être remplacés par des modèles plus récents.

Vos clients n’accepteront pas de fruits moisis. Et qu’il s’agisse de vêtements ou de pièces automobiles, qui veut le style de la saison précédente ?

Un processus intelligent de réapprovisionnement des stocks peut empêcher ce cauchemar de devenir une réalité !

3. Réduire les frais d’expédition

Les mouvements de stock dans votre entreprise sont coûteux. C’est encore plus cher si vous devez les payer deux fois !

Si vous n’utilisez pas l’espace disponible sur chaque palette, dans chaque envoi, vous risquez de payer pour ne transporter du vide. Cela peut vite devenir coûteux et votre équipe financière ne vous remerciera pas.

De même, le fait de devoir payer des transferts internes ou des commandes accélérées parce que votre stock n’est pas au bon endroit ne vous vaudra pas le titre d’employé du mois.

Avec une stratégie de réapprovisionnement efficace, vous pouvez vous assurer que chaque palette, chaque conteneur et chaque commande sont optimisés pour tirer le meilleur parti de l’espace disponible. Et c’est un moyen infaillible de rester aussi efficace que possible.

Cela permettra de réduire le nombre de livraisons et donc de kilomètres parcourus sur la route. Ce qui contribuera à réduire vos émissions de carbone et à préserver la planète.

Tout en maintenant une haute disponibilité pour votre préoccupation première : votre client.

Comment fonctionne le réapprovisionnement du stock ?

Il est important de garder le stock réapprovisionné. Mais que faire maintenant ? Comment pouvez-vous rationaliser toute votre approche du réapprovisionnement ?

Dans la section suivante, nous allons explorer quelques méthodes de réapprovisionnement éprouvées et voir comment elles fonctionnent.

 

Cartoon Holding Stock Replenishment Stores

Les méthodes de réapprovisionnement du stock

Lorsqu’il s’agit de systèmes de réapprovisionnement des stocks, vous avez deux options principales : Push ou Pull.

La méthode Push :

Cette méthode est une stratégie de réapprovisionnement des stocks dans laquelle vous vous appuyez sur les prévisions pour prendre des décisions de réapprovisionnement proactives.

Cela signifie qu’il faut utiliser une prévision statistique de la future demande pour planifier la meilleure façon de pousser les stocks dans les principaux centres de distribution, les entrepôts régionaux et les succursales locales.

Un système de réapprovisionnement conçu de cette manière sera toujours de nature plus large et risque de manquer d’agilité et de sensibilité pour répondre aux changements de la demande.

En fin de compte, le système “push” est aussi efficace que les prévisions sur lesquelles il repose. Et pour établir de bonnes prévisions, vous avez besoin de données et d’outils pour les transformer en informations solides.

Conseil : Découvrez si votre approche des prévisions est à la hauteur avec notre guide pratique de la planification de la demande.

La prévention est toujours le meilleur remède !

Exemple n°1 de réapprovisionnement des stocks : la méthode “push” en action

Imaginez que vous êtes un Retailer.

À la sortie de l’hiver, vous envisagez la nouvelle ligne de printemps. Tout en évaluant la demande, votre centre de distribution doit commencer à expédier les articles à travers votre réseau de sites et de canaux de vente. Mais vous devez également vous préoccuper de la manière dont vous allez approvisionner tous vos magasins tout au long de la saison.

Vous avez un nombre incalculable d’inconnues. Quelles lignes se vendront mieux que les autres ? La demande de toutes vos régions sera-t-elle la même et suivra-t-elle les mêmes schémas ?

Mais en utilisant la méthode “push”, vous disposerez au moins de nombreuses données sur les produits liés. Vous pourrez utiliser ces informations pour établir une prévision solide sur laquelle vous appuyer pour prendre vos décisions de réapprovisionnement.

L’utilisation de ce modèle de réapprovisionnement vous permet de décider rationnellement de la quantité de stock à “pousser” vers chaque magasin ou canal de vente.

La méthode Pull

L’autre option pour une stratégie de réapprovisionnement est la méthode “pull”.

Elle utilisera les données de la demande pour anticiper le comportement de vos clients au point le plus bas de la chaîne.

Souvent basé sur les ventes réelles de produits sur chaque site, le système “pull “se concentre sur les besoins immédiats et à court terme de vos clients.

L’un des avantages du système “pull” est qu’il peut gérer les nuances des exigences individuelles des clients avec plus de souplesse qu’un système “push”. Cela peut signifier que vous êtes mieux placé pour réapprovisionner un article spécifique à un endroit donné, en fonction des souhaits précis du client.

Si elle est utilisée en lien avec une approche de base du point de commande, lorsque vos stocks tombent en dessous d’un certain niveau, vous “tirez” davantage de stocks de votre Supply Chain en amont.

Le problème de cette méthode de réapprovisionnement est qu’elle est difficile à optimiser. En effet, si vous vous concentrez sur les besoins de chaque site, vous risquez de perdre de vue la situation dans son ensemble.

Par exemple, si tous les sites se battent pour obtenir le stock, que faites-vous si vous n’avez pas assez de stock pour tout le monde ?

De même, ce n’est pas parce que vous atteignez le niveau optimal de stock à un endroit que cela est valable pour le reste du réseau. Sans tenir compte des besoins globaux en matière de stock, de nombreuses entreprises tombent dans le piège de détenir trop de stocks.

Conseil : La façon dont vous équilibrez les stocks au sein de votre réseau est une décision importante. Lorsque vous devez vous préoccuper d’un grand nombre de canaux de vente et de sites, il est facile de s’y perdre.

Découvrez comment naviguer dans votre opération omnicanale avec notre guide de l’optimisation des stocks multi-échelon (MEIO) !

Exemple n°2 de réapprovisionnement des stocks : la méthode “pull” en action

Supposons que vous vendiez des bicyclettes.

Dans votre centre de distribution, vous disposez d’un vaste stock de vélos neufs ainsi que de toutes les pièces détachées et de tous les accessoires qu’un client pourrait souhaiter.

Avec une méthode de réapprovisionnement en flux tiré (“pull”), vous suivez attentivement la demande quotidienne dans votre réseau de magasins pour déterminer quand le stock doit être réapprovisionné et quelle quantité doit être envoyée.

Lorsque les stocks tombent en dessous d’un certain niveau dans un magasin, cela déclenche l’envoi de stocks supplémentaires par l’équipe de planification.

Les meilleures pratiques en matière de réapprovisionnement

Examinons ensuite quelques bonnes pratiques pour garantir un réapprovisionnement optimal des stocks dans votre entreprise.

Stock Replenishemnt Process

 

1. Responsabilité : comment déterminer qui est aux commandes ?

Les décisions de réapprovisionnement peuvent être centralisées ou décentralisées.

Dans les environnements centralisés, les décisions de réapprovisionnement sont prises par une équipe centrale.

L’avantage principal est que l’équipe centrale a une visibilité sur l’ensemble du réseau et peut donc optimiser le réapprovisionnement de toute l’entreprise.

Cette configuration permet généralement à l’entreprise d’atteindre des niveaux élevés de disponibilité avec un niveau de stock global plus faible.

Dans les environnements décentralisés, ce sont généralement les sites individuels qui prennent les décisions de réapprovisionnement.

L’avantage est qu’une succursale ou un magasin local peut avoir une relation plus intime avec votre client final. Ils sont en première ligne et parlent avec votre client tous les jours. Ils peuvent donc avoir une meilleure idée de la situation qu’une prévision seule ne pourrait faire.

Il est plus facile d’optimiser le réapprovisionnement pour répondre aux besoins de vos clients si vous connaissez ces besoins plus étroitement.

Le problème ici, c’est que le réapprovisionnement décentralisé peut conduire à une planification désordonnée.

Si vous permettez à des sites individuels de prendre des décisions isolées concernant les besoins en stocks, le risque d’excès de stock est plus élevé dans l’ensemble de l’entreprise.

L’effet Bullwhip est alors plus susceptible d’avoir un impact sur votre efficacité opérationnelle.

Vous ne pouvez pas non plus ignorer le temps et les connaissances nécessaires pour optimiser le réapprovisionnement. Après tout, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte. Pour n’en citer que quelques-uns, vous devez prendre en compte :

• les délais de livraison
• le risque de retard dans les délais de livraison
• le calendrier des livraisons
• le délai de péremption
• les contraintes opérationnelles (par exemple, quelle quantité de stock pouvez-vous stocker dans votre arrière-boutique)
• les promotions et événements
• le minimum de commande (MOQ) et incrément de commande (IOQ)
• la saisonnalité
• l’activité des concurrents locaux
La liste pourrait s’allonger encore et encore. Mais tout cela pourrait finir par détourner l’attention du client.

2. Ne sous-estimez pas l’importance de bonnes données

Un réapprovisionnement efficace nécessite de bonnes données. Vous devez savoir de combien de stocks vous disposez. Vous devez savoir où il se trouve. Et vous devez comprendre les coûts de transport et de manutention.

Tout ce qui précède aura un impact significatif sur le fait que vous vous réapprovisionnerez peu et souvent, ou en gros volume mais peu fréquemment.

3. Les prévisions sont vos amies

Des prévisions qualitatives peuvent être une bouée de sauvetage sur la voie d’un réapprovisionnement parfait.

Le réapprovisionnement des stocks consiste à se projeter dans l’avenir et à déterminer les quantités que vous pourrez ou non vendre à l’avenir.

Par conséquent, vos prévisions sont essentielles pour prendre de bonnes décisions.

Posez-vous quelques questions pour vous aider dans votre stratégie :

1. Vos prévisions sont-elles suffisamment réactives ?
2. Regardent-elles vers les bons horizons ?
3. Avez-vous les moyens d’identifier les valeurs aberrantes? Et pouvez-vous les gérer en conséquence ?
4. Pouvez-vous facilement agréger et désagréger les prévisions pour obtenir la meilleure visibilité possible sur la demande future ?

4. Apprenez de vos erreurs

Dans un monde parfait, votre processus de réapprovisionnement alignerait parfaitement l’offre et la demande. Vous n’auriez jamais de ruptures de stock et les excès de stocks feraient partie du passé. Vous fonctionneriez avec l’agilité et la proximité client d’un système décentralisé, mais avec l’efficacité d’une opération centralisée.

Malheureusement, nous ne vivons pas dans un monde parfait. Il y aura toujours des déséquilibres.

Vous pouvez accepter les petits déséquilibres. Mais, s’il s’agit d’excès de stock importants, de commandes en retard ou simplement d’incertitude et d’inefficacité générale, il est important de savoir d’où viennent ces situations.

Sans identifier les causes principales, vous ne pouvez pas travailler pour apporter les solutions :

• Ces erreurs sont-elles des erreurs humaines ? Pouvez-vous résoudre ces problèmes par une formation ou des processus plus stricts ?
• La demande a-t-elle changé structurellement ? Si oui, comment ?
• Devez-vous repenser votre stratégie d’approvisionnement ?

5. Déployer les bons outils

Si vous ne devez gérer le réapprovisionnement que pour un seul site et un petit nombre de « SKU », vous pouvez utiliser un fichier Excel. Mais à mesure que la complexité augmente, les fichiers Excel deviennent vite insuffisants.

Peut-être devez-vous prévoir le réapprovisionnement de plusieurs sites ? Ou encore, vos clients achètent-ils sur plusieurs canaux et devez-vous en ajoutez un autre ?

Si vous organisez fréquemment des événements et des promotions, même la meilleure formule Excel peut être mise à mal. Ce n’est tout simplement pas une solution assez robuste pour vous assurer une stabilité à long terme en matière de gestion des stocks et de réapprovisionnement.

Cela est particulièrement vrai si vous avez un grand nombre de produits à planifier, chacun ayant un comportement de demande très différent. Ou si votre demande est extrêmement volatile et que vous devez continuellement ajuster vos prévisions.

Si vous ne disposez pas des bons outils pour gérer le réapprovisionnement de vos stocks, vous serez confronté à des difficultés avant même d’avoir commencé.
Heureusement, il y a une réponse.

Les risques d’un réapprovisionnement inefficace de vos stocks peuvent être graves. Et les retombées peuvent se faire sentir sur l’ensemble de votre entreprise.

Ventes. Finance. Marketing. Opérations. Cela va se répercuter sur tous ces services si votre client ne peut pas obtenir les produits qu’il souhaite. Et un client mécontent peut avoir un impact considérable sur vos résultats. C’est donc un risque que vous ne devriez pas être prêt à prendre en tant qu’entreprise.

Protégez votre entreprise contre les pièges du réapprovisionnement des stocks. Passez en revue les conseils de cet article et passez à l’action.

Si vous avez du mal à maintenir un réapprovisionnement rapide et efficace, Slimstock a aidé plus de 1300 entreprises. Nous vous aiderons à rationaliser votre processus et vous fournirons un outil bien plus précis et convivial qu’un fichier Excel.

Découvrez comment vous pourriez bénéficier de notre plateforme d’optimisation de votre Supply Chain, Slim4.

New call-to-action

FAQ sur le réapprovisionnement des stocks

Qu’est-ce que le réapprovisionnement des stocks ?

Le réapprovisionnement des stocks est le processus de réapprovisionnement des stocks pour un centre de distribution, un entrepôt régional ou une succursale locale. En général, cela implique de surveiller les niveaux de stock, de prévoir la demande future et de déterminer la quantité de commande la plus économique. L’objectif du réapprovisionnement des stocks est de s’assurer que les articles sont toujours disponibles pour les clients tout en minimisant le coût de la détention de stocks excédentaires.

Comment savoir quand réapprovisionner le stock ?

Il existe quelques méthodes différentes pour déterminer quand réapprovisionner le stock. Il s’agit notamment des approches suivantes :

1. Point de commande;

2. Consommation stocks de sécurité;

3. Quantité économique de commande (EOQ);

4. Prévision des ventes et analyse des données;

En définitive, la meilleure méthode de réapprovisionnement des stocks dépendra des circonstances spécifiques de votre entreprise.

Quelles sont les deux stratégies de réapprovisionnement des stocks ?

Comme nous l’avons vu dans cet article, les deux principales stratégies de réapprovisionnement des stocks sont les méthodes push et pull.

Les deux stratégies ont leurs propres avantages et inconvénients, et le choix de la stratégie dépendra des circonstances spécifiques de l’entreprise en question.

Comment gérez-vous le réapprovisionnement des stocks?

Le processus de réapprovisionnement se compose généralement de plusieurs étapes :

  1. Déterminez votre stratégie et vos paramètres de stock;
  2. Définissez les points de commande en fonction du niveau de service cible, du délai de livraison, du taux de consommation et du stock de sécurité requis;
  3. Contrôler les niveaux de stock par rapport aux prévisions basées sur la demande ou aux niveaux de stock actuels;
  4. Passez des commandes de réapprovisionnement dès que le niveau des stocks passe en dessous du point de commande;
  5. Revoir, ajuster et optimiser le processus de réapprovisionnement pour atteindre de nouvelles améliorations de l’efficacité opérationnelle.

Veuillez sélectionner votre région pour voir le contenu spécifique de votre pays.

x