Comment résoudre le manque d’espace de stockage ?

Richard Evans

Dernière mise à jour: March 19, 2024 | 3 min

Stratégies de résolution des problèmes de stockage des entrepôts logistiques

Votre équipe chargée de la chaîne d’approvisionnement doit s’habituer aux pénuries. Le premier choc a été celui sur les stocks. La diminution des livraisons et l’allongement des délais de livraison ont mis vos clients dans tous leurs états.

Le défi suivant était l’engorgement des ports. Les conteneurs devenant soudainement difficiles à trouver, le problème n’en a été que plus accentué. C’est ainsi que le manège de la pénurie s’est mis à tourner, sans que l’on se soucie le moins du monde de ceux qui l’empruntaient.

Mais nous nous trouvons aujourd’hui au cœur d’une nouvelle crise.

Le fait que 50 % des entreprises considèrent le manque d’espace de stockage comme leur plus grand défi aujourd’hui en dit long.

Et si l’on ajoute à la flambée des coûts des entrepôts les problèmes liés à la pénurie de main-d’œuvre, on ne peut pas faire comme si de rien n’était.

Alors que les pressions du marché obligent les équipes Supply Chain à faire plus avec moins, que pouvez-vous faire pour surmonter la grande pénurie d’espace dans les entrepôts ?

Tirer les leçons du passé pour optimiser l’espace de stockage

On dit souvent que l’histoire se répète. Examinons donc quelques-unes des mesures que vous avez peut-être prises pour faire face aux turbulences de l’année dernière ou des deux dernières années.

Il est probable que votre entreprise ait investi dans des stocks pour de bonnes raisons :

  • Pour réaliser des économies d’échelle
  • Pour protéger votre entreprise contre des délais d’approvisionnement peu fiables de vos fournisseurs
  • Pour atténuer la volatilité de la demande
  • Pour couvrir les hausses de prix

Et cette augmentation des stocks est sans doute utile. Surtout lorsqu’il s’agit de surmonter les perturbations dues à des facteurs externes. Nous en avons connu quelques-uns ces dernières années.

Il y a eu la crise du canal Suez, d’énormes perturbations dans les ports, le mal de tête permanent (au sens figuré et au sens propre) du COVID, et les fêtes du Nouvel An chinois pour accentuer la déstabilisation.

Cependant, il est important de reconnaître que le monde a évolué depuis lors, et il n’y a aucune honte à admettre que nous avons pu être pris au dépourvu.

Il est possible que nous n’ayons pas détecté suffisamment tôt le changement de modèle de la demande, ou peut-être nous sommes-nous tellement habitués à des niveaux de stocks élevés que nous avons simplement perdu de vue l’ampleur de nos excédents.

Quelle que soit la raison, il est évident que votre espace de stockage est actuellement saturé. Pire encore, il se peut que vous vous retrouviez avec des stocks importants qui ne peuvent plus être vendus.

N’ignorez pas le fait que votre espace de stockage est sur le point d’atteindre sa limite. Il est impératif que vous preniez des mesures dès maintenant pour éviter cette situation critique.

Cet article vous guidera à travers des mesures pratiques que vous pouvez mettre en place pour remédier à la pénurie d’espace dans les entrepôts.

Tout d’abord, il est nécessaire de comprendre l’étendue du problème d’espace de stockage

Avant de pouvoir résoudre vos problèmes, vous devez d’abord en comprendre l’ampleur.

Connaissez-vous la véritable étendue d’un iceberg qui se trouve sous la surface ? Eh bien, votre manque d’espace de stockage n’est que la partie émergée de l’iceberg.

Examinons donc la situation dans son ensemble.

 

Iceberg Espace De Stockage

 

Problème n° 1 : Il n’y a pas assez d’espace de stockage pour tout le monde

Les taux d’occupation des entrepôts n’ont jamais été aussi élevés. Vous n’êtes pas le seul concerné. C’est un problème que rencontrent de nombreuses entreprises.

En fait, aux États-Unis, les taux d’inoccupation des entrepôts sont tombés à 3,6 %. Mais la situation est encore pire en Europe. Au Royaume-Uni, par exemple, les taux d’inoccupation des entrepôts sont tombés à un niveau historiquement bas de 3 %.

La demande actuelle d’espace de stockage dépasse largement l’offre. Il risque donc d’être très difficile de trouver un espace de stockage adéquat.

Problème n° 2 : Les coûts de stockage explosent

Ainsi, lorsque la demande s’envole et que l’offre diminue, les prix augmentent fortement.

Ce qui pose un autre problème. Même si vous trouvez un espace de stockage, pouvez-vous vous le permettre ?

Le loyer moyen des entrepôts a augmenté de 10,4 % au cours des 12 derniers mois. Pour les grands centres logistiques, il semblerait que ce chiffre soit plus proche de 20 %.

Et les perspectives pour 2023 ne sont guère plus réjouissantes.

Il ne s’agit pas seulement d’une hausse soudaine des prix qui pourrait se résorber. Les coûts des entrepôts augmentent à un rythme exponentiel depuis des années. En fait, ils ont augmenté de près de 30 % depuis 2011. Et certains analystes prévoient une nouvelle hausse de 25 % d’ici à 2026.

Problème n° 3 : Même le personnel logistique est en sous-effectif

Admettons que vous ayez de la chance.

Un jour, par pure coïncidence, vous découvrez dans le quartier voisin un entrepôt qui correspond parfaitement à vos besoins en termes de taille et de coût.

C’est parfait. Quelles sont les chances ?

Il ne vous reste plus qu’à trouver du personnel et vous voilà parti.

Mais c’est là qu’intervient le problème n° 3 de l’entrepôt.

À l’heure actuelle, 80 % des entreprises souffrent d’une pénurie de main d’ouvre dans les entrepôts.

Le simple fait d’acheminer les stocks vers votre tout nouvel entrepôt peut s’avérer problématique, plus de 60 % des entreprises faisant état d’un manque de chauffeurs.

New call-to-action

Alors quelle est la solution, comment lutter contre le manque d’espace dans l’entrepôt ?

Il y a probablement beaucoup de responsables de la Supply Chain qui lisent ces lignes et qui se disent : “Mais Rich, il a toujours été question d’un nouvel entrepôt ! ”

Tant mieux !

Bien sûr, si vous avez besoin d’espace de stockage supplémentaire pour soutenir une croissance stratégique contrôlée, c’est une chose. Mais la course effrénée à la recherche d’un nouvel entrepôt parce que vous avez dépassé de manière inattendue votre capacité existante est un problème bien différent.

Ce document a été rédigé en pensant à cette dernière catégorie. Mais si vous êtes l’un des rares à faire partie de la première catégorie, ne vous inquiétez pas !

Les conseils, tactiques et stratégies que nous allons examiner sont tout aussi applicables à votre situation. En effet, ils pourraient vous offrir des solutions pour prévenir d’éventuels problèmes et désagréments à l’avenir.

Quelle est donc la solution ? Comment lutter contre le manque d’espace dans l’entrepôt ?

Comment résoudre les problèmes d’espace dans les entrepôts

Si vous pouvez maximiser l’utilisation de votre espace actuel, vous obtenez en réalité plus d’espace. Cela ne nécessite pas de consulter un ouvrage sur le Feng Shui de l’entrepôt, ni de dépenser davantage pour augmenter la taille de votre entrepôt.

Cela signifie que stocker les bons produits est une nécessité absolue. Et stocker les mauvais produits devient le crime ultime de la chaîne d’approvisionnement.

Cela signifie que commander des stocks au bon moment devient un art d’agilité et d’équilibre.

Mais surtout, cela souligne l’importance vitale de l’optimisation de vos stocks à des niveaux appropriés, cela peut même être une question de survie pour votre entreprise.

Gymnastique du stock

Cependant, il est possible que ni l’agilité ni l’équilibre n’aient été parmi vos priorités ces derniers temps. Peut-être que l’optimisation des stocks n’a pas non plus figuré sur votre liste de préoccupations prioritaires.

Selon une étude, la grande majorité des entreprises se sont “quelque peu” concentrées sur l’optimisation des stocks au cours des deux dernières années.

Il est compréhensible de ne pas pouvoir se concentrer à 100 % sur tous les aspects de son activité en permanence. Ces dernières années, les équipes responsables de la Supply Chain ont dû faire face à une succession de crises.

Mais c’est votre indicateur précoce qui vous alerte sur l’état de vos stocks, tel un canari dans une mine de charbon.

Regardez-le maintenant, avant que l’air ne devienne trop impur.

La combinaison du manque d’espace de stockage, de l’augmentation des prix et des problèmes de personnel vous obligera, comme beaucoup d’autres, à prendre des mesures.

Il est donc impératif de donner la priorité à l’optimisation des stocks.

La bonne nouvelle, c’est que votre problème d’espace de stockage peut être résolu.

 

stockage entrepot logistique

 

Le premier pas vers l’amélioration

Bien sûr, il y a des moments où il est judicieux d’augmenter les stocks, tout comme il y a des moments où il vaut mieux les réduire. Vous en êtes déjà conscient. Cependant, vous savez également que vous ne pouvez pas vous contenter d’amortir simplement les stocks excessifs qui encombrent votre entrepôt.

Alors, que faites-vous ? Est-ce que vous enfouissez la tête dans le sable en espérant que tout se passe bien ? Bien sûr que non, vous devez vous battre.

Les entreprises les plus prospères sont celles qui peuvent anticiper les changements à venir et prendre des mesures pour y faire face. Alors, comment pouvez-vous commencer à vous comporter comme l’une d’entre elles ?

Chaque année, nous aidons des milliers d’équipes Supply Chain à optimiser leurs processus. Les entreprises qui obtiennent des résultats rapides et significatifs comprennent les trois facteurs clés qui contribuent au succès de la Supply Chain :

  • Créer une plus grande visibilité,
  • Se concentrer sur ce qui compte réellement,
  • Améliorer le contrôle global.

Mais surtout, elles poursuivent ces objectifs avec détermination. Si vous souhaitez savoir comment faire de même, continuez à lire…

1. Créer une plus grande visibilité

Des prévisions précises sont le moteur d’une bonne prise de décision en matière de stocks.

Si vous n’avez pas confiance dans les prévisions, vous pouvez couvrir l’écart avec des stocks supplémentaires. Mais aujourd’hui, vous ne disposez plus de l’espace de stockage nécessaire pour vous offrir ce luxe.

La première étape consiste donc à prendre des mesures pour améliorer la précision des prévisions.

Mais comment pouvez-vous tirer parti de l’abondance de données disponibles dans votre entreprise pour prendre des décisions plus éclairées et pérennes ?

L’intuition est la source de tous les malheurs

Bien sûr, l’intuition est une bonne chose. Même les meilleurs d’entre nous se fient de temps en temps à leur intuition.

Mais attention, si vous faites des présomptions basées sur le sentiment général du marché, vous risquez de commettre des erreurs coûteuses.

Vous risquez de faire face à des problèmes de rupture de stock, d’obsolescence et de perte excessive.

Et même pour vos produits “stables”, vous finirez par avoir des niveaux de stocks très élevés.

De nombreuses entreprises ont fait par le passé des prévisions de demande à un niveau trop général, souvent en raison de contraintes de temps… et nous y reviendrons, mais cela n’est tout simplement pas adéquat dans la situation actuelle.

Ce que je veux dire, c’est que pour prendre de bonnes décisions en matière de Supply Chain, il faut de la visibilité. Mais il est tout aussi important d’avoir une visibilité au bon niveau de granularité.

Alors, comment anticiper la demande en toute confiance ?

Il y a de fortes chances que vos données présentent des lacunes flagrantes. C’est à vous de les combler.

Pour avoir une vision claire de la route devant vous, il est essentiel de vous concentrer sur quelques domaines clés pour une planification et une prévision précise de la demande :

Quel est l’historique de la demande disponible ? Vos données sont-elles fiables ?

De nombreux modèles de prévision s’appuient sur des données historiques pour construire une image précise de l’avenir. Et, bien entendu, plus vous disposez de données, plus cette image sera précise.

Si seulement c’était aussi simple …

Qu’en est-il si le produit en question est nouveau ? Dans ce cas, il se peut que vous ne disposiez pas de données historiques sur les ventes.

De même, que faites-vous des années COVID ?

Certains secteurs ont été fortement impactés par la COVID, connaissant une croissance exponentielle, tandis que d’autres ont connu l’effet inverse, et certains sont restés stables. Bien sûr, vous avez accès aux données. Mais est-il judicieux de continuer comme si rien ne s’était passé ? Faut-il considérer cette période comme une anomalie prolongée et l’exclure complètement de vos plans ?

En termes simples, les données sont l’un des actifs les plus précieux de votre entreprise. Mais pour libérer tout leur potentiel, elles doivent faire l’objet d’une analyse appropriée et régulière.

Conseil : Pour maintenir vos données en parfait état, cliquez ici pour consulter notre guide pratique sur les bases de référence.

À quel horizon devez-vous planifier ?

Les horizons de planification sont importants. C’est une évidence.

Dans certains secteurs, les entreprises doivent anticiper leurs besoins en stocks sur plusieurs mois, voire plusieurs années, afin de garantir l’approvisionnement. Les vélos en sont un parfait exemple.

Dans le contexte des pénuries d’approvisionnement généralisées et des commandes en attente, de nombreuses entreprises de ce secteur adoptent désormais une approche prévisionnelle qui anticipe la demande plusieurs années à l’avance.

Pour certains autres types d’entreprises, il est essentiel que les prévisions pour les prochaines semaines, voire les prochains jours, soient exactes. Prenons l’exemple de l’industrie alimentaire. Compte tenu de la courte durée de conservation des produits, il est bien plus important d’avoir une visibilité sur la volatilité de la demande quotidienne à court terme que d’anticiper le nombre de chou-fleur qui se vendront (ou ne se vendront pas) dans cinq ans.

Le choix de la durée optimale de planification dépend entièrement de votre entreprise. Si vos horizons de planification sont trop courts, vous risquez de perdre de vue la situation d’ensemble. En revanche, des horizons de planification trop longs peuvent vous rendre trop lent à réagir aux fluctuations soudaines de la demande. Trouver le juste équilibre est essentiel pour une gestion efficace.

Comment enrichir vos prévisions avec des informations sur le marché ?

Les exigences de vos clients peuvent être très différentes demain de ce qu’elles étaient il y a un an. Les choses changent et le monde évolue. Le problème, c’est que les données historiques n’ont qu’une valeur limitée.

C’est pourquoi il peut être nécessaire d’enrichir vos prévisions à l’aide d’informations pertinentes sur le marché.

Ces informations précieuses peuvent provenir de différentes sources. Par exemple, votre équipe de vente a probablement une relation intime avec vos clients. Elle peut donc détenir des informations précieuses sur les projets et les ambitions de vos clients pour l’avenir.

Peut-être que vous avez des informations fiables et de première main. Si vos clients partagent leurs prévisions d’achat, il s’agit de données fantastiques que vous pouvez utiliser pour aligner vos propres plans de chaîne d’approvisionnement.

Que ces informations commerciales proviennent de votre équipe de vente, directement du client ou d’une autre source, le défi consiste à s’assurer que ces données sont fiables.

Et pour cela, nous avons besoin d’une collaboration efficace …

Comment valider vos prévisions grâce à la collaboration ?

À ce stade, vous disposez donc de deux perspectives concernant la demande future. D’une part, vous avez les prévisions statistiques basées sur les données historiques solides de la demande. D’autre part, vous avez des prévisions basées sur la connaissance du marché.

Pour obtenir les prévisions les plus précises, il est essentiel de fusionner ces deux perspectives de manière à créer une source de vérité unifiée.

Heureusement, c’est là que le S&OP peut nous aider.

S&OP est l’hymne tout le monde devrait chanter. Quelle que soit la partition de chaque département, l’objectif est l’harmonie. Ou du moins, tout le monde devrait chanter la même mélodie.

Certes, le S&OP est à la base de nombreux processus d’entreprise. Cependant, lorsqu’il s’agit de valider les prévisions, le S&OP est un outil très pratique. En fournissant une plateforme où plusieurs équipes peuvent collaborer et se remettre en question de manière constructive, vous pouvez parvenir à un consensus sur la prévision finale.

Qui est impliqué dans votre processus ? Qui ne l’est pas et qui devrait l’être ?

2. Comment rester concentré sur ce qui compte ?

Nous avons examiné l’importance d’une prévision solide, mais même les prévisions les plus précises sont inutiles si vous manquez de temps pour les mettre en œuvre. Le problème auquel de nombreuses entreprises sont confrontées est qu’elles sont distraites par de nombreuses tâches qui apportent peu de valeur ajoutée.

Examinez votre entrepôt. Est-il rempli à ras bord de vos produits les plus importants ? Ou est-il encombré de produits qui offrent de faibles marges et dont les ventes sont lentes ?

Lorsque vous devez gérer des milliers de produits, en plus de tous les défis auxquels vous êtes confrontés en matière d’offre et de demande, il est très facile de se perdre dans les méandres du système.

Il est encore plus tentant de se laisser distraire par la résolution de problèmes urgents plutôt que de se concentrer sur les tâches véritablement valorisantes.

Le résultat est évidemment que les niveaux de stocks augmentent et que vous vous retrouvez bientôt avec des stocks trop importants.

C’est pourquoi vous devez mettre l’accent sur votre activité.

Un ABC pareto typique

La première question à se poser est la suivante : “Vendons-nous les bons produits ?”

Deuxièmement, savez-vous quels produits sont importants et pourquoi ?

Chaque produit stocké dans votre entrepôt doit prouver sa valeur. Cependant, il est important de reconnaître que chaque produit apporte une valeur différente. Par conséquent, comment déterminer où concentrer votre temps et vos ressources financières en matière de gestion des stocks ?

Ces questions sont valables. Heureusement, une simple analyse ABC permet d’y répondre.

Se fier à une simple intuition pour prendre des décisions concernant vos stocks n’est pas adéquat dans le contexte actuel. En revanche, une analyse ABC approfondie peut rapidement vous fournir des informations précieuses sur les produits qui méritent votre attention et vos investissements.

L’objectif final est bien entendu d’identifier les produits A, B et C. Cela vous permettra de déterminer des niveaux de service plus appropriés, d’optimiser les processus de commande et peut-être même d’éliminer les produits qui ne vous sont d’aucune utilité.

Malheureusement, il n’est pas suffisant de simplement effectuer une analyse ABC et de la laisser de côté.

Votre assortiment est dynamique. De nombreux facteurs l’influencent.

Par exemple, est-ce que vos priorités évoluent en fonction de la période de l’année et de la saison ? Il serait peu judicieux de surstocker des produits coûteux lorsque leur demande est faible. Cela entraînerait un gaspillage dans de nombreux service de votre entreprise.

De plus, est-il judicieux de se baser uniquement sur un seul critère pour hiérarchiser vos produits ? Les ventes sont importantes, bien sûr, mais ne devriez-vous pas également prendre en compte les marges afin de vous assurer que vos produits génèrent de la valeur ?

Enfin, devriez-vous consacrer votre temps à vos clients clés ? Savez-vous qui sont vos clients clés ? Et le risque qu’ils représentent pour vos produits stockés ? Après tout, est-ce un risque de surstocker un produit parce qu’un seul client en achète 80 % ?

Conseil : pour déployer cet outil pratique dans votre entreprise, consultez notre guide complet de l’analyse ABC.

Vous devez également rationaliser votre charge de travail

De nombreuses équipes de planification se retrouvent constamment en mode réactif, luttant contre les urgences du quotidien. La matrice de Covey offre une approche pour discerner ce qui est réellement important et ce qui ne l’est pas, permettant ainsi de mieux orienter les efforts de planification.

Étant donné que les articles C n’apportent probablement qu’une valeur ajoutée limitée à votre entreprise, il est logique que les problèmes liés à ces produits figurent en bas de votre liste de choses à faire.

Cependant, même pour les produits “A”, vous devez donner la priorité à ce qui aura le plus grand impact (urgent et important).

Il s’agit de gérer la charge de travail et de mettre l’accent au bon endroit.

 

Matrice Espace De Stoockage

 

3. Comment améliorer le contrôle global ?

Jusqu’à présent, nous nous sommes concentrés sur les défis sur lesquels vous avez une influence active.

Mais de nombreux facteurs de la chaîne d’approvisionnement échappent à votre contrôle.

Même si vous disposiez d’une boule de cristal, auriez-vous pu anticiper les récents bouleversements…

  • Perturbations dans les ports
  • Pénuries de conteneurs
  • Problèmes imprévus de capacité des fournisseurs

Soyons honnêtes, l’incertitude est l’une des principales raisons pour lesquelles tant d’entreprises ont aujourd’hui des niveaux de stocks aussi élevés.

Après tout, ces événements ont un impact considérable sur la Sup mondiale :

  • Délais de livraison plus longs et moins fiables
  • Coûts de distribution plus élevés
  • Manque de confiance tout au long de la chaîne d’approvisionnement, entraînant un effet de fouet au niveau mondial

Mais ce n’est pas une excuse. Vous pouvez prendre des mesures pour atténuer les risques sans avoir à surinvestir dans des stocks excédentaires.

Voyons quelques exemples…

Travaillez avec vos fournisseurs

À bien des égards, votre succès dépend de vos fournisseurs.

Pourtant, tant qu’ils n’ont pas reçu votre bon de commande signé, vos fournisseurs sont souvent dans l’ignorance la plus totale. Il est donc peut-être temps de les éclairer.

Cela peut signifier partager vos prévisions d’achat. De même, il peut s’agir de suivre et de remettre en question les mauvaises performances des fournisseurs.

Le simple fait d’ouvrir des canaux de communication avec vos partenaires de la chaîne d’approvisionnement vous permet d’établir des relations plus solides. Et l’instauration d’un climat de confiance tout au long de la chaîne d’approvisionnement peut vous aider à garder une longueur d’avance sur les perturbations.

Mettez à jour les données de vos fournisseurs

Nous avons déjà parlé de l’importance de disposer de bonnes données. Mais l’intégrité des paramètres de vos fournisseurs est tout aussi importante.

Si vous n’avez pas mis à jour vos données de référence depuis 2019, vous pourriez vous retrouver dans une situation délicate. Les conditions de livraison ont peut-être considérablement changé depuis lors, avec des délais plus longs ou des quantités minimale de commandes différentes. Dans de telles circonstances, il devient difficile d’être certain que vos commandes sont précises et alignées sur la réalité actuelle.

Des données actualisées sur les fournisseurs vous permettront de commander efficacement. Cela vous aidera à atteindre vos objectifs de disponibilité, tout en minimisant les niveaux de stock et les coûts de la chaîne d’approvisionnement. Mais il faut que quelqu’un “possède” ces données de référence et se donne pour mission de les maintenir à jour.

Mettre en place un processus plus réactif

Il existe de multiples facteurs qui contribuent à la mauvaise gestion des stocks au sein des entreprises.

Mais venons-en au cœur du problème…

De nombreux chefs d’entreprise ne disposent tout simplement pas des outils nécessaires pour gérer les stocks de manière stratégique et dynamique.

Saviez-vous que 75 % des entreprises dépendent d’un système ERP ou d’un tableur pour garder le contrôle ?

Cependant, il y a tellement de variables à considérer que même la feuille de calcul la plus sophistiquée ne serait pas suffisante. De plus, les feuilles de calcul nécessitent une surveillance et une mise à jour constantes.

Même les meilleurs ERP n’ont pas la souplesse nécessaire pour répondre au rythme de changement auquel la plupart des entreprises sont confrontées.

Il n’est donc pas surprenant qu’un si grand nombre d’entre eux se retrouvent avec une quantité de stocks qu’ils ne savent pas où stocker.

Mais cela ne devrait pas être le cas pour vous.

Agissez maintenant ou risquez d’être dépassé…

Le vent tourne. Nombreux sont ceux qui commencent à prendre conscience de la réalité de leur situation. Si l’optimisation des stocks a pu être négligée ces derniers temps, par vous et vos concurrents, les entreprises sont désormais prêtes à agir.

En fait, selon les rapports, 64 % des entreprises prévoient d’investir dans des systèmes d’optimisation des stocks au cours des deux ou trois prochaines années.

Statistiquement, si ce n’est pas vous, c’est votre concurrent.

Alors, attendez-vous qu’ils agissent et espérez le meilleur ? Ou bien saisissez-vous l’opportunité de découvrir ce qui est disponible sur le marché pour vous aider dans votre quête ?

New call-to-action

FAQ sur l’espace de stockage

Comment les entreprises peuvent-elles assurer une collaboration et une communication efficaces entre les équipes de gestion des stocks et les opérations de stockage afin de maximiser l’utilisation de l’espace ?

Si l’espace de stockage est limité dans votre entreprise, la planification des ventes et des opérations (S&OP) peut jouer un rôle crucial en facilitant une collaboration et une communication efficaces entre les équipes de gestion des stocks et les opérations de stockage. En alignant les décisions sur les niveaux de commande, les calendriers de livraison et les contraintes opérationnelles, un processus S&OP efficace devrait faciliter une opération plus paisible tout en garantissant l’utilisation la plus efficace possible de l’espace disponible dans l’entrepôt.

Pourquoi la gestion des stocks est-elle importante pour les entreprises confrontées à des problèmes d’espace de stockage ?

Pour toute entreprise confrontée à des problèmes d’espace de stockage, une gestion efficace des stocks est cruciale. Après tout, le stock que vous détenez, le moment où vous commandez et la quantité que vous commandez sont les éléments déterminants de l’utilisation de l’espace dont vous disposez. Une gestion efficace des stocks permet aux entreprises de disposer de la bonne quantité de marchandises, évitant ainsi les excédents de stocks et les ruptures de stock.

Comment les entreprises peuvent-elles hiérarchiser leurs stocks afin d’utiliser au mieux l’espace disponible ?

Certains de vos articles sont plus importants que d’autres. Si vous remplissez votre entrepôt avec des articles qui n’apportent que peu de valeur ajoutée à vos clients ou à vos résultats, vous risquez de gaspiller une grande partie de l’espace de votre entrepôt. Il est donc important que vous sachiez clairement comment hiérarchiser votre assortiment. En procédant à une analyse ABC détaillée et en appliquant des objectifs de niveau de service bien réfléchis, vous pouvez ajuster les niveaux de stock en conséquence et maximiser l’utilisation de l’espace disponible dans l’entrepôt.

Quel rôle la technologie joue-t-elle dans l’optimisation des stocks et dans la résolution des problèmes d’espace dans les entrepôts ?

Votre processus S&OP, associé à la bonne technologie, peut vous aider à remédier à votre manque d’espace en entrepôt. Par exemple, en déployant des outils avancés de planification de la demande alimentés par l’IA, vous pouvez atteindre une meilleure visibilité qui, à son tour, peut minimiser le risque d’excès.

En outre, en permettant la réalisation de scénarios en temps réel, les outils numériques permettent aux entreprises de simuler différentes stratégies de stocks et leur impact sur l’utilisation de l’espace de l’entrepôt. En ajustant les points de commande, en changeant les programmes de production ou en modifiant les niveaux de stock de sécurité, vous pouvez identifier et mettre en œuvre l’approche optimale de gestion des stocks.

Veuillez sélectionner votre région pour voir le contenu spécifique de votre pays.

x