J’ai travaillé dans le secteur de la Supply Chain pendant 20 ans et je suis fan de Formule 1 depuis environ dix ans. Durant cette expérience, j’ai remarqué à quel point la course automobile d’élite et un bon processus S&OP sont similaires.

Ils ont de nombreux aspects en commun. Tout d’abord, une gouvernance très bien définie, où les responsabilités sont très claires. Les équipes sur le terrain, les mécaniciens, les équipes de stratégie, les équipes d’usine, les ingénieurs, … Ils connaissent tous très bien leurs responsabilités.

Ensuite, il y a une différenciation apparente entre la planification tactique et stratégique. Cela signifie que les stratèges se préoccupent de la vision à long terme pour les saisons suivantes, tandis que les tacticiens se préoccupent des ajustements à apporter pour améliorer les performances lors des courses à venir.

Un autre élément essentiel est que les deux dépendent d’une collaboration interfonctionnelle efficace. De plus, en Formule 1, toutes les décisions sont étayées par des données. La quantité de données à analyser est énorme. Chaque voiture génère un million de points de données par seconde qui doivent être traités lors de chaque course. Dans le cas du S&OP, cela devrait également être le même niveau d’entrée, bien que, comme nous le savons, ce ne soit parfois pas le cas.

Enfin, la pertinence de la planification de scénarios doit être abordée. Dans le cas de la F1, la planification de scénarios va bien au-delà de la stratégie de stand, en considérant les actions possibles qui peuvent être entreprises et le résultat de ces actions. Des données telles que la dégradation des pneus, la température de la chaussée, la météo et les informations de la concurrence façonnent les scénarios.

Et tout cela n’est rien d’autre que le S&OP en action. Si la F1 peut le faire une fois par semaine dans un environnement très compétitif, les entreprises n’ont aucune excuse.

 

Qu’est-ce que la planification de scénarios et quel est son rôle dans le processus S&OP ?

La planification de scénarios est une méthode qui, grâce à une réflexion créative, crée des hypothèses sur des futurs complexes et incertains dans la planification de la Supply Chain. Elle implique la conception de scénarios “état futur” et la formulation de questions et de réponses possibles pour opérer sous chaque scénario. Elle se compose de 4 étapes :

1. Sélection de la question principale

La première étape dans la construction des scénarios consiste à identifier la question principale. Nous voulons identifier un problème ou une opportunité à analyser à travers cette question.

2. Identification des moteurs

Les moteurs sont des facteurs internes ou externes qui auront un impact sur l’environnement commercial dans lequel l’organisation opère et, par conséquent, conditionneront la dynamique future de la Supply Chain. Ils peuvent être des tendances ou des incertitudes à développer.

3. Développer des scénarios

Après avoir dressé une liste complète de moteurs, l’étape suivante consiste à réduire cette liste à deux groupes de facteurs les plus pertinents pouvant répondre à notre question principale. Chacun de ces deux groupes majeurs deviendra nos principaux scénarios d’incertitude.

4. Communiquer les implications de chaque scénario

La dernière étape dans la planification de scénarios consiste à identifier comment l’organisation se comportera en fonction du scénario et quelles décisions doivent être prises dans chaque situation. Dans le cadre d’un processus S&OP, ces décisions stratégiques sont prises lors de la réunion mensuelle des cadres de l’entreprise.

New call-to-action

Planification de scénarios : un exemple concret

Ramenons tout cela au monde réel et examinons un exemple. Un grand détaillant d’électronique envisageait d’entrer sur le marché Indien en lançant un nouveau réseau de magasins.

Six mois plus tôt, l’entreprise avait commencé à travailler avec un scénario de croissance accélérée de 25 à 45 %, mais elle envisageait également la possibilité d’une nouvelle législation l’affectant. Par conséquent, les axes d’incertitude comprenaient le boom économique attendu sur le marché et le cadre réglementaire.

Finalement, les autorités indiennes ont promulgué une nouvelle réglementation augmentant les tarifs des biens électroniques, ce qui a augmenté les coûts et les a répercutés sur les consommateurs. En conséquence, la demande en Inde a chuté tandis que la demande dans d’autres pays – comme Dubaï, la Thaïlande et Singapour, où les citoyens indiens faisaient leurs achats – augmentait. Ainsi, d’un marché en plein essor, la demande s’est affaiblie.

C’est là que la planification de scénarios (scenario planning) peut aider. De toute évidence, il est impossible de réduire complètement le risque car les prévisions ne seront jamais précises à 100 %, mais envisagez ces différents scénarios et préparez-vous à d’éventuelles réponses.

graphique montrant un exemple de planification

Planification de scénarios – Exemples de scénarios possibles et de risques

L’exemple ci-dessus de demande en baisse en raison de changements réglementaires n’est qu’un exemple parmi d’autres de scénario possible et de ses conséquences. Mais il y en a beaucoup d’autres.

Selon les circonstances de l’entreprise, ces facteurs génèrent des scénarios de croissance ou limitent la croissance. Examinons quelques-uns des scénarios les plus courants auxquels les organisations doivent faire face.

Scénarios de croissance selon :
Le marché Le produit La capacité Les facteurs externes
Entrée sur un ou plusieurs nouveaux marchés Lancement d’une nouvelle marque Augmentation de la capacité Affaiblissement d’un concurrent
Démarrage d’un nouveau projet Introduction de nouvelles catégories de produits Nouvelles lignes de production Retrait d’un concurrent du marché
Expansion de la base de clients Ajout de nouvelles gammes de produits Transport plus rapide Un nouveau fournisseur avec de meilleurs prix
Création de nouveaux canaux de vente Introduction de nouveaux produits Ressources supplémentaires Customer Growth
Scénarios de contraction selon :
Le marché Le produit La capacité Les facteurs externes
Retrait d’un marché Cannibalisation Maintenance des lignes de production Changement dans les attentes des consommateurs
Démarrage d’un nouveau projet Substitution de produit Réduction de la capacité Nouveau concurrent
Reconsidération d’un projet Discontinuité du produit/marque Délais de livraison plus longs Augmentation du coût des marchandises
Fermetures temporaires Product Quality Issues Congestion portuaire Perturbations technologiques

D’autre part, certains des principaux risques auxquels les entreprises doivent faire face sont :

Risques potentiels selon leur nature :
Géopolitiques Macroéconomiques Autres
Nouvelles réglementations Inflation Pénurie de main-d’œuvre
Changements de gouvernement Stagnation Grèves dans les transports
Sanctions imposées par l’État Récession Changements de devises
Troubles sociaux Augmentation des taux d’intérêt Catastrophes naturelles

Pourquoi la planification de scénarios est-elle importante et pourquoi devrait-elle faire partie du S&OP ?

Mais est-il essentiel de planifier des scénarios futurs qui ne se concrétiseront probablement jamais ? La réponse est oui. Je vais vous donner cinq raisons pour lesquelles il est nécessaire d’intégrer la planification de scénarios dans votre processus S&OP.

1) VUCA est la nouvelle norme

L’environnement VUCA (volatilité, incertitude, complexité et ambiguïté) a récemment pris le dessus. Depuis la COVID-19, la Supply Chain souffre d’un double problème de stress post-traumatique et de paranoïa. Cela signifie que nous récupérons encore du traumatisme de la COVID-19, et, en même temps, nous redoutons d’où viendra le prochain “cygne noir”.

Rien ne peut être prédit avec 100% de certitude, mais avoir des scénarios sur la table peut nous aider à nous adapter plus rapidement.

2) Une concurrence très intense

Dans l’environnement actuel, tous les concurrents jouent dur. Par exemple, Lululemon est arrivé il y a seulement 3-4 ans dans l’industrie des chaussures de sport et a pris une grosse part du marché de Nike et d’Adidas. Cela nous enseigne que la concurrence peut venir de n’importe où sans que nous nous y attendions. La planification de scénarios nous permet de nous concentrer sur la menace à laquelle notre entreprise est exposée.

3) Innovation accélérée

Comme la concurrence, l’innovation – et la vitesse à laquelle elle se produit – est également très intense. La littérature en gestion d’entreprise regorge d’exemples d’entreprises qui ont mis l’innovation en veilleuse, et cette décision a été la raison de leur déclin. Le cas de Kodak – qui a dirigé son segment pendant 80 ans et a été éliminé par la technologie de l’appareil photo numérique – ou de Nokia et de Blackberry – annihilés par les smartphones – sont deux des exemples les plus connus. Ainsi, la manière dont votre organisation gère l’innovation peut être soit une opportunité, soit un risque.

4) Contexte légal et cadre réglementaire

Le contexte légal sur un marché peut changer du jour au lendemain. Permettez-moi de vous donner un exemple que je connais bien : l’année dernière à Dubaï, le gouvernement a changé le week-end du traditionnel vendredi et samedi au plus occidental samedi et dimanche. Imaginez que vous êtes un détaillant de produits alimentaires et de consommation qui prévoit la demande plusieurs fois par jour. Les habitudes de consommation du vendredi et du samedi passent soudainement au samedi et au dimanche. Cela aura inévitablement un impact direct significatif sur la prévision et l’allocation des stocks.

5) Risques géopolitiques

Ils sont très présents dans nos esprits actuellement, avec deux sujets très débattus : la guerre en Ukraine et au Moyen-Orient. Nous ne savons jamais quand un nouveau conflit peut éclater et affecter directement notre Supply Chain, nous devons donc être prêts à affronter tout ce qui se présente.

 

Planification de scénarios : un outil efficace pour atténuer les risques

Il est toujours difficile de prédire l’avenir. Cependant, intégrer la planification de scénarios dans votre processus S&OP vous aidera à réduire tous les risques qui pourraient survenir à l’avenir. Cela vous permettra également de tirer parti des opportunités de croissance pour votre entreprise.

New call-to-action

FAQ

Dans la Supply Chain, qu’est-ce que la planification de scénarios ?

Dans le domaine de la Supply Chain, la planification de scénarios fait référence à la méthodologie qui consiste à identifier et évaluer les situations futures possibles et leurs impacts. Divers scénarios sont anticipés, en tenant compte des changements de demande, des perturbations de la Supply Chain, des fluctuations économiques ou des événements imprévus. Cette approche stratégique permet aux entreprises de se préparer aux imprévus, d’optimiser les ressources et de prendre des décisions éclairées.

Comment la planification de scénarios s’intègre-t-elle dans le processus S&OP ?

La planification de scénarios est intégrée de manière cruciale dans le processus S&OP en fournissant une vision stratégique et anticipative. Au sein du S&OP, la planification de scénarios permet d’évaluer divers scénarios futurs en termes de demande, d’approvisionnement et d’autres facteurs vitaux. En considérant plusieurs possibilités, le S&OP avec la planification de scénarios optimise la résilience de la chaîne d’approvisionnement, la préparant à répondre efficacement aux changements et aux défis, contribuant ainsi à un processus plus agile et efficace.

Quelles sont les différences entre la prévision et la planification de scénarios ?

La prévision et la planification de scénarios servent des objectifs différents, et leur efficacité dépend du contexte et des objectifs. La prévision implique de prédire les résultats futurs en se basant sur des données historiques et des tendances, fournissant un scénario le plus probable. Elle est efficace pour les environnements stables avec des variables relativement prévisibles. D’autre part, la planification de scénarios explore de multiples possibilités futures, anticipant des résultats divers et permettant une adaptation stratégique. Elle excelle dans les situations incertaines et dynamiques.

Quels sont les principaux avantages de la planification de scénarios ?

La planification de scénarios apporte des avantages essentiels à la gestion d’entreprise. Elle permet d’anticiper l’incertitude, de construire des plans résilients et d’optimiser l’allocation des ressources. Elle facilite la prise de décision éclairée en considérant divers scénarios, améliorant l’adaptabilité et préparant les organisations à l’imprévisible.