What's the function of stock

Quelle est la fonction du stock ?

Chaque nouveau contexte économique ou interne de l’entreprise appelle une nouvelle stratégie de stocks. Cependant, lorsque la fonction du stock n’est pas claire, changer l’approche liée aux stocks peut souvent se révéler problématique. De nombreux distributeurs manquent de synergie entre stratégie de stocks et stratégie globale d’entreprise. Par conséquent, beaucoup ont des difficultés à aligner la stratégie de stocks avec les axes stratégiques des différents services existant au sein de l’organisation.

Les magasins de bricolage ont un véritable problème : on constate de nos jours par exemple que les jeunes sont beaucoup moins enclins à effectuer les petites réparations chez eux que leurs parents ou leurs grands-parents qui étaient, eux, des bricoleurs passionnés. Les consommateurs consacrent en effet de moins en moins de temps aux tâches ménagères. De fait, beaucoup de personnes, surtout parmi les jeunes, ne possèdent même pas de marteau ou de boîte à outils, chose impensable pour les générations précédentes. Compte tenu de l’impact de cette tendance sur la demande, comment les distributeurs devraient-ils réagir ?

Des problèmes de fonctionnement

Depuis quelques années, la rotation des stocks dans les magasins de bricolage ne fait que diminuer. Aujourd’hui, le stock ne tourne en moyenne que deux à trois fois par an, ce qui signifie 4 à 6 mois de stock en valeur sur chaque site. En prenant une moyenne approximative, cette lente rotation des stocks induit que près d’un quart du stock n’est pas vendu.

Une bonne stratégie omnicanale peut apporter la solution. En proposant des offres spécifiques par le biais de la boutique en ligne, il n’est pas forcément nécessaire que ces articles soient disponibles dans tous les magasins. Cela dit, les distributeurs doivent différencier l’offre de chaque magasin en veillant à ce que la gamme puisse satisfaire la demande locale et à ce que le niveau des stocks reste sain.

Un puzzle complexe

Pour de nombreux distributeurs, un changement de stratégie de stocks peut se révéler être un exercice délicat et compliqué. Le principal problème est que chaque département a sa propre stratégie, elle-même souvent mal alignée avec celle des autres départements.

Ce qui rend cependant la situation encore plus complexe est que les pièces du puzzle sont en constante évolution. Le comportement des consommateurs et les chaînes logistiques changent constamment et l’environnement du Retail est de fait extrêmement instable. Prenons l’exemple du Black Friday : il n’y a pas si longtemps, ce terme était totalement inconnu hors des États-Unis. Et, c’est aujourd’hui un événement majeur pour tous les grands distributeurs européens. Compte tenu de la vitesse à laquelle le paysage du Retail change, les distributeurs doivent adapter en permanence leur stratégie de stocks et d’approvisionnement afin de suivre les exigences du marché.

Le Retail omnicanal

Chaque secteur a ses propres caractéristiques, lesquelles peuvent avoir une grande influence sur les exigences stratégiques. Dans l’industrie de la mode par exemple, la vitesse et la réactivité sont des facteurs clés. De ce fait, la première livraison d’une nouvelle collection (dans un magasin donné) doit se faire sur la base de la courbe des tailles correspondant à la clientèle du magasin. Et par la suite, il est important que le stock soit réapprovisionné aussi efficacement que possible. Faut-il par exemple envoyer la dernière taille XXXL d’un manteau dans un magasin ? S’il a peu de chance d’être vendu en magasin, il est préférable de laisser ce manteau au centre de distribution afin qu’il soit commandé par le canal de vente en ligne.

Le Retail omnicanal signifie en fait que les ventes en ligne viennent en complément des ventes en magasins. Les stratégies de cycle de vie sont extrêmement importantes et doivent être automatisées autant que possible. S’il n’y a que 4 semaines de stock résiduel au centre de distribution, le réapprovisionnement de certains magasins devra être ralenti.

Une stratégie claire

Grâce à l’élaboration d’une stratégie claire et coordonnée, les distributeurs peuvent reprendre le contrôle de leurs opérations. Indépendamment de la façon dont l’environnement du Retail évolue, cette orientation stratégique leur permettra de fonctionner aussi efficacement que possible. De plus, avec une synergie claire entre stratégie d’entreprise et stratégie Supply Chain, les distributeurs peuvent faire en sorte que leur stratégie de stocks suive le rythme du marché.

Haut